Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Pâtisserie et desserts siciliens

Cassata Siciliana

cannoli-siciliani

Cannoli.
Licensed under the Creative Commons Attribution 2.0 Generic license.
Originally posted to Flickr, by reviewer File Upload Bot (Magnus Manske)

La Cassata sicilienne est une des plus emblématiques pâtisserie de Sicile. C’est un gâteau traditionnel sicilien fait à base de ricotta sucrée, génoise, pâte d’amande et de fruits confits.
C’est une production classée P.A.T.

Cannoli siciliani

La pâtisserie sicilienne la plus célèbre, qui serait une adaptation par les arabes de Sicile d’un met plus ancien, est connue dans le monde entier. Préparée avec une pâte fritte enroulée autour de ricotta (le plus souvent de brebis), garnie de pistaches ou de fruits secs, pépites de chocolat et recouvert de sucre glace.

adsensefeed

Rollò nisseno

Cette pâtisserie de Caltanissetta remonte au début du XXe siècle, où dans le monde se répandait alors la mode des pâtisseries roulées. Elle est à base de génoise au chocolat, de ricotta et de pâte d’amande.

I Totò siciliani

Biscuits recouverts d’un glaçage au chocolat, généralement préparés à la Toussaint. Ils peuvent être noirs (au chocolat) ou blanc (au citron).

La Granita

Dessert d’origine arabe, à base de glace, jus de fruit et sucre. La plus courante est à l’amande ou au citron, mais elle peut aussi être au café, à la fraise, menthe, chocolat ou autre.

Pâte d’amande

La pâte d’amande se prépare dans toute la région de Sicile, spécialement aux environs de Syracuse. L’amande la plus appréciée est celle d’Avola, qui donne à la pâte sa meilleure saveur (préparée en particulier à Syracuse). Les façons de la préparer sont multiples.

Les fruits de la Martorana par exemple, originaires de Palerme et de Trapani, sont faits à base de pâte d’amande et leur forme reproduit fidèlement celle d’un fruit ou d’un autre met.

Giurgiulena (ou cubbaita)

Biscuits formés à partir de graines de sésame caramélisées, typiquement consommés à Noël.
Il peut y avoir de l’écorce d’agrumes. Des variantes sont proches du nougat, avec de la pate d’amande.

Le cassatelle (cassateddi in dialetten sicilien)

Pâtisserie originaire de Calatafimi, près de ségeste, début XVIIIe, consommée lors de fêtes.
En forme de gros ravioli, farci d’une pâte constituée de ricotta (de brebis), sucre, cannelle, pépites de chocolat, et frits.
Production inscrite comme P.A.T.

Salame turco (litt. saucisson turc)

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *




Destinations