Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Commentaires récents

Articles similaires

Piana degli Albanesi et mont Jato

Piana degli Albanesi

Comme quelques autres villages siciliens, dont Palazzo Adriano, Piana degli Albanesi compte une importante communauté d’origine albanaise, arrivée depuis de nombreux siècles en Sicile (la grande immigration eu lieu vers le XVe siècle, pour fuir devant l’avancée turque).

Cependant, Piana est le seul village dont les albanais d’origine constituent la quasi totalité des habitants.
D’ailleurs, si vous vous y rendez, vous serez surpris par l’accent slave très prononcé des habitants, ayant maintenu la langue, en plus des traditions orthodoxes.
Outre cette particularité, Piana possède une richesse incomparable : la fondue de fromage aux truffes (Fondu al tartuffo), que l’on peut déguster de diverses manières, même dans un simple panino. Inoubliable !
Toujours question gastronomie, ses canoli, une pâtisserie sicilienne typique fourrée à la ricotta, attirent aussi de nombreux siciliens de la région.

Quelques kilomètres à l’ouest, le mémorial de Porta della Ginestra rappelle le massacre du 1er mai 1946, et sur la commune de San Cipirello, les vestiges de l’antique cité de Laetia (ou Laitas) dominent le Mont Jato.

adsensefeed

Sur la carte

Village de Piana degli Albanesi

Le village conserve un patrimoine historique et artistique, beaucoup d’églises décorées d’oeuvres orthodoxes, la cathédrale San Demetrio dont l’origine byzantine remonte au VIe siècle, l’église San Nicola avec ses icônes sacrées, ou Maria Santissima du XVIIe siècle. On découvre aussi des palais de l’époque baroque et des fontaines.

Environs

Une montagne domine le village avec la Réserve Naturelle Serre della Pizzuta, dont les grottes formées à l’époque mésozoïque de Zubbione et de Garrone, avec des stalactites, stalagmites et petits lacs. Dans le quartier Sant’ Agata où se trouvait un ancien village appelé Pirama a été découverte une nécropole paléochrétienne.
Le lac artificiel de Piana degli Albanesi est une réserve naturelle gérée par le WWF.

Mémorial de Porta della Ginestra

A 4 km à l’ouest de Piana, le mémorial de Portella della Ginestra avec ses grandes pierres gravées commémore un violent épisode de l’histoire politique et criminelle de la République italienne, avec un massacre qui eu lieu ici le 1er mai 1947, où 3000 paysans s’étaient réunis pendant la Fête du travail. Une fusillade provoqua 11 morts et 27 blessés graves. Perpétré par une bande criminelle et mafieuse dirigée par Salvatore Giuliano, les motifs et intentions réelles sont toujours sujet de controverse, classé parmi les secrets d’État italiens.

Parc archéologique de Laitas

Au sommet du mont Jato (852 mètres), le site archéologique de l’antique cité de Laitas (ou Laetia) occupe un très bel endroit dominant la vallée du Iato, sur la commune de San Cipirello.

Histoire

Alors que les environs étaient occupés depuis le néolithique, les témoignages d’un premier village remontent au VIIIe siècle av. J.-C., probablement bien plus ancien et habités par les Élymes.
Il se situe sur une des routes, la moins accidentée, qui reliaient Panormos à Sélinonte.

bronze-laetia-revers

Revers d’un bronze

L’archéologie a révélé des céramiques grecques à partir du VIe siècle av. J.-C., et l’introduction du culte d’Aphrodite. A cette époque la cité a connu ses principaux aménagements, avec un théâtre, des temples, l’agora, et des quartiers résidentiels.

De culture punique et plus ou moins soumise à Carthage au IVe siècle avant notre ère comme la partie occidentale de la Sicile, Diodore mentionne qu’elle fut attaquée par Pyrrhus Ier vers 275 av. J.-C., puis se livra aux romains lors de la première guerre punique (264-241 av.J.-C.).
On sait que par la suite elle fut occupée par les arabes, mais que sous Frédéric II de Souabe (après l’occupation normande) la ville se rebella, lors du conflit entre le nouveau régime souabe et les populations musulmanes de Sicile. Frédéric II la détruisit et déporta les habitants à Lucera dans les Pouilles.

Le parc archéologique et le musée

La zone urbaine occupait environ 40 hectares, protégée sur trois côtés par des parois escarpées et par un mur côté sud-est, probablement construit vers le début du IIIe siècle avant notre ère.
Les vestiges sont essentiellement de la période grecque.

Côté sud l’agora était entourée de portiques entourée de divers édifices publics, et où furent installées des habitations à l’époque impériale.
À l’ouest se trouvent les restes d’un temple italique sur un podium dédié à Jupiter, et au sud-ouest un sanctuaire punique et un petit temple de l’ère classique.
Un bouleuterion se trouve au nord, et à l’ouest un autre plus récent de forme carrée.

Au nord-ouest de l’agora, à flanc de montagne, le théâtre du Ier siècle av. J.-C. avait une capacité d’environ 4500 personnes, une scène ornée de quatre statues liées au culte de Dionysos et aujourd’hui conservées à l’Antiquarium.
A l’ouest, se trouvent le temple d’Aphrodite, construit au VIe siècle avant notre ère, rénové au IVe. A proximité, on trouve deux importantes maisons à péristyle.

Au pied du site archéologique, l’Antiquarium, musée municipal des maisons d’Alia, conserve les découvertes du site archéologique, ainsi que des photographies, dessins et reconstructions.
Il conserve quatre statues en calcaire qui se trouvaient sur la scène du théâtre, de deux mètres de haut avec les bras levés pour soutenir un linteau : deux ménades (femmes avec la couronne de lierre sur la tête) et satires (hommes avec les oreilles du cheval). On trouve aussi deux lions accroupis qui décoraient la base de la cavea, etc.
Quelques objets proviennent du temple d’Aphrodite, et pour le reste ce sont des vases votifs, poteries, chapiteaux, coupes, amphores, ou encore des céramiques médiévales.

Informations

Sites externes

Environs de Palerme

  • Monts SicanesMonts Sicanes
    Les Monts Sicanes sont un massif de l’arrière-pays de l’ouest de la Sicile, à cheval ...
  • Parc des MadoniesParc des Madonies
    Les Madonies sont une chaîne montagneuse des Apennins siciliens au nord de l’île, entre les ...
  • CefalùCefalù
    Cefalù est une petite ville d’environ 14.000 habitants, et une des plus belles destinations de ...
  • Golfe de CastellammareGolfe de Castellammare
    La côte du golfe de Castellammare est essentiellement balnéaire, avec à sa pointe occidentale le ...
  • SégesteSégeste
    Le site de Ségeste est renommé pour ses deux édifices antiques majeurs qui occupent deux ...
  • PalermePalerme
    Depuis des temps immémoriaux à la croisée des chemins des civilisations, entre orient et occident, ...
  • Réserve du ZingaroRéserve du Zingaro
    La Réserve du Zingaro est l’une des plus belles réserves naturelles de Sicile, qui s’étend ...
  • MonrealeMonreale
    La ville de Monreale se trouve au sud de Palerme, à près de 10 km ...
  • Alentours de PalermeAlentours de Palerme
    Aux alentours de Palerme, à quelques kilomètres du centre, on peut découvrir le Mont Pellegrino, ...
  • Corleone
    Corleone est associée dans l’imaginaire collectif aux familles mafieuses, ayant en effet été longtemps un ...
  • Mont PellegrinoMont Pellegrino
    Le Mont Pellegrino, situé dans une réserve naturelle, s’inscrit dans la vie de tous les ...
  • Mondello et Capo Gallo
    A près de seulement 10 kilomètres du centre de Palerme, de l’autre côté du Mont ...
  • Termini Imerese, Caccamo, Himère et San Nicola l’ArenaTermini Imerese, Caccamo, Himère et San Nicola l'Arena
    Termini Imerese, entre Palerme et Cefalù, peut être une étape lors d’une visite de la ...
  • Carini et environsCarini et environs
    Carini se dresse au pied du Monte Saraceno, au nord-ouest de Palerme, et dominant une ...
  • Bagheria et mont CatalfanoBagheria et mont Catalfano
    Destination originale, hors des sentiers battus par les touristes internationaux, Bagheria est chargée de trésors, ...
  • Solonte
    Sur les pentes du sud-est du Mont Catalfano culminant à 376 mètres, et à quelques ...
  • Cefalà Diana et environsCefalà Diana et environs
    Voici quelques idées d’escapades dans l’arrière-pays de Bagheria, et pas très loin de Palerme, dont ...
  • Réserve naturelle de Ficuzza
    A près de 50 km de Palerme, la réserve naturelle qui couvre près de 7.500 ...
  • Ustica
    La petite île d’Ustica, demeurée en grande partie sauvage, se distingue en particulier pour la ...
S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

  • Castiglione di Sicilia
    Au pied du flanc nord de l’Etna, le village de Castiglione est …
  • Hôtels à NotoHôtels à Noto
    Hôtels à Noto en Sicile, hébergements, bed & breakfast, chambres d’hôtes et …
  • Sites antiques à SyracuseSites antiques à Syracuse
    Les sites antiques d’Ortygie Temple d’Athéna, du Ve siècle avant notre ère, …
  • L’EtnaL’Etna
    L'Etna est le plus haut volcan actif d'Europe avec ses 3330 mètres. …
  • Plan d’AgrigentePlan d’Agrigente
    Carte interactive d'Agrigente, la Vallée des Temples, les sites antiques.
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x