Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Licata

licata

Sur la côte à 45 km à l’est d’Agrigente, le territoire de Licata est habité depuis des millénaires, d’abord au paléolithique, puis il fut fréquenté par les phéniciens. Une ville grecque antique fut probablement fondée par Finzia, tyran d’Agrigente, après sa victoire contre Gela.
A mi-chemin entre Agrigente et Gela, l’économie de Licata est d’abord fondée sur l’agriculture et la pêche. Dans le passé, le port était significativement plus important, bénéficiant d’une liaison ferroviaire depuis la fin du XIXe siècle.

Visite

Le symbole de Licata est le phare San Giacomo, un des plus hauts d’Italie avec ses 42 mètres de hauteur.
Le centre historique conserve quelques palais, églises et monuments historiques.
Un des sites les plus intéressants de la ville est le Castel Sant’Angelo (Château Saint-Ange en français), forteresse du XVIIe siècle construite par les espagnols sur la colline homonyme, à 130 mètres d’altitude. Alentour, des vestiges témoignent de la longue histoire de Licata : nécropole, sanctuaires, routes, tombes, citernes, etc.
Le musée archéologique de la Badia, hébergé dans un ancien couvent cistercien des XVI-XVIIIe siècles, expose des objets de toutes les époques : préhistorique, hellénistique, médiévale, etc.
Marina di Cala del Sole est un port touristique moderne qui proposent de nombreuses liaisons en méditerranée.
A l’ouest du port la plage de Marianello se situe dans un joli site, au pied d’une paroi argileuse découpée par l’érosion.

adsensefeed

Sur la carte

Environs

Le littoral aux environ de Licata dispose de belles plages et sites naturels.
A l’est de la ville la côte est marquée principalement par de vastes plages de sable, alors qu’à l’ouest alternent falaises, criques, étendues de galets et de sable.
Les plages les plus fréquentées sont celles de Playa, Mollarella et Poliscia, qui sont aussi les plus sableuses et équipées.
A l’ouest, au delà de Marianello, la côte est découpée, jusqu’à la jolie crique de Nicolizia est dans un beau site naturel. Et encore davantage à l’ouest on trouve la belle crique et la tour Saint Nicolas et juste derrière la Cala Paradiso. Ensuite, s’étend une vaste plage, jusqu’à Torre di Gaffe qui attire beaucoup de surfeurs et de kitesurfeurs en raison de son exposition aux vents.

13 kilomètres à l’est, sur la côte proche de la Marina di Butera, la plage de Falconara est protégée par une ancienne forteresse de fière allure remontant au XIVe siècle, remaniée au cours du temps. C’est aujourd’hui une structure privée offrant des hébergements et des lieux de réception.

Informations

Sites externes : livingagrigento.it, it.wikipedia.org

Près d’Agrigente

Catégorie Agrigente

S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x