Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Caltagirone

Caltagirone Sicile

Connue depuis longtemps pour sa production de poterie, Caltagirone s’est tournée vers la céramique artistique et la sculpture en terre cuite. Ses autres activités sont principalement liées à l’agriculture, avec la vigne, les oliviers ou les pêches.

Ville moyenne avec environ 37.500 habitants, dans son charmant centre d’origine médiéval se voient de belles façades baroques. Mais la la ville est particulièrement connue pour son foisonnement de couleurs et de céramiques qui se retrouvent un peu partout, des petites rues aux grandes avenues.

caltagirone_773

Escalier de Santa Maria del Monte

La principale attraction de la ville est l’escalier de 142 marches de Santa Maria del Monte, construit en 1608 dans l’ancienne partie de la cité, où chacune de ses marches est décorée avec différentes céramiques faites à la main.
Une fois par an, à la fête du saint patron de la ville (San Giacomo, le 25 Juillet), l’escalier est éclairé avec des bougies colorées disposées de manière à former un grand dessin.

Historique

Son nom provient de l’arabe Qalaat-al-Ghiran (“la colline des Jarres”).
Le site est habité depuis la préhistoire, comme en témoigne, entre autres, deux nécropoles du IIe millénaire avant J.-C.
Elle fut par la suite peuplée les Sicules, avant l’occupation romaine.

Lors de leur occupation de la Sicile, les Arabes construisirent ici un château et développèrent la production de céramique, grâce à l’argile locale et au bois pour alimenter les fours. Ils laissèrent aussi de nombreuses traces dans le dialecte local.
Par la suite la ville prospéra sous les normands et les Hohenstaufen, devenant renommée pour ses céramiques.

C’est aux XVe-XVIIe siècles que la ville connut son âge d’or, où elle s’est enrichie d’églises, collèges et de couvents, l’université jésuite et un hôpital.

Pres-qu’entièrement détruite par le tremblement de terre de 1693, beaucoup d’édifices furent reconstruits en style baroque, et Caltagirone a été inscrite au patrimoine de l’Unesco avec des villes de la région comme Noto.
Avec la reconstruction, l’art de la céramique s’est épanouit avec de nouvelles productions et décorations, de vases, bassins, décorations architecturales, tuiles ou autre. Puis à partir du XIXe siècle, s’est épanouie la fabrication de figurines, comme des personnages de crèches.

Dans la ville s’installèrent au cours de l’histoire diverses communautés qui ont marqué son développement, comme des génois, des catalans, amalfitains et juifs.

adsensefeed

Dans la même catégorie

  • Visite et monuments de CaltagironeVisite et monuments de Caltagirone
    Dans le charmant centre d’origine médiéval de Caltagirone, se croisent de belles façades baroques. Mais la ville est particulièrement connue pour son foisonnement de couleurs et de céramiques qui se ...
  • Gastronomie à Caltagirone
    La région de Caltagirone a longtemps été exploitée par de grandes propriétés produisant du blé, mais poussent aussi des oliviers dans les monts Iblei, ainsi que des vignes autour des ...
  • Hôtels à CaltagironeHôtels à Caltagirone
    Hôtels à Caltagirone et hébergements dans ses environs, bed & breakfast, chambres d’hôtes.
  • Destinations proches de Caltagirone
    Destinations siciliennes proches de Caltagirone, avec Piazza Armerina et la villa romaine de Casale au nord-ouest, et les monts Hybléens et Palazzolo Acréide au sud-est.

Sur la carte

Informations

Sites externes

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Destinations