Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Erice

Erice, castello

Erice est une petite ville médiévale et touristique d’environ 29.000 habitants, surplombant Trapani, située sur le site magnifique du mont Eryx ou Monte San Giuliano, à 750 mètres d’altitude, duquel le panorama est impressionnant, sur la côte, les îles Egades, le golfe de Castellammare et parfois jusqu’à la Tunisie.
On peut rejoindre la ville par la route ou par un funiculaire relié à Trapani.

Le centre médiéval d’Erice est un lieu unique et fascinant, à l’atmosphère suggestive, dont le charme est encore plus mystérieux sous les brumes hivernales, avec son dédale de ruelles et d’escaliers, ses églises et palais, au sommet duquel le château normand fut construit sur le site du temple de Vénus, et où le panorama vaut à lui seul le détour (lire visite d’Erice).

Historique

erice

Eglise Matrice (chiesa madre),du XIVe siècle

Selon Thucydide, la ville fut fondée par des troyens, à l’instar de la voisine cité de Ségeste, sur le territoire des Sicanes, et qui furent à l’origine du peuple des Élymes (entre les XVe et VIIIe siècle avant J.-C.).
Son nom peut trouver plusieurs origines. En grec Eryx se référant au légendaire roi géant des Élymes, et signifiant aussi « mont ». Dans la légende, Hercule serait passé ici avec les bœufs de Gerione (un des douze travaux) et il y aurait tué le roi Eryx qui l’avait défié.
Il pourrait aussi être lié à “Erech”, nom phénicien trouvé sur une ancienne monnaie.

adsensefeed

erice en sicileElle est aussi depuis l’antiquité un centre important du culte rendu à la déesse de la fécondité, d’abord en tant que l’Astarté phénicienne, puis l’Aphrodite grecque et enfin en tant que la romaine Vénus.
La ville fut pendant des siècles un centre spirituel, dénombrant beaucoup d’églises, de temples et de couvents.

ericeLe mont est en tout cas occupé depuis la préhistoire, et Erice a hérité des traces des peuples qui s’y sont succédés, depuis les premiers vestiges sicanes, les murs grecs et phéniciens, les vestiges romains, le centre urbain et la château normand, les maisons de type arabe, ou encore soaubes et espagnols ; passages que l’on retrouve aussi dans sa gastronomie.

Gastronomie et traditions

L’artisanat est spécialisé dans la poterie et la fabrication de tapis.
Outre l’huile d’olive de la région et des vins locaux reconnus, on trouve à Erice des pâtisseries et des biscuits typiques : les bocconcini di Erice, biscuits à la confiture de cèdre ; les “gênois à la crème” (genovesi alla crema), pâte brisée avec du sucre glace ; les mustaccioli, d’anciens biscuits aux amandes qui confectionnés à l’origine dans un couvent.

La semaine précédant le dernier mercredi d’août, la Madonna di Custonaci, la patronne d’Erice, est célébrée avec une procession de bateaux au large et une autre dans les rues de la ville.
Le vendredi de Pâques donne lieu depuis le XVIIe siècle à une procession où sont portés six statues de bois représentant la Passion du Christ.

Sur la carte

Catégorie Erice

  • Visite d’EriceVisite d'Erice
    Le centre historique d’Erice est exceptionnellement bien conservé, avec un dédale de ruelles pavées et d’escaliers, dont deux sites se détachent : le sommet avec son château de Vénus, construit ...
  • Hôtels à EriceHôtels à Erice
    Hôtels à Erice en Sicile, ville médiévale près de Trapani. Appartements, bed and breakfast, agritourismes et autres hébergements.
  • Aux environs d’EriceAux environs d'Erice
    Destinations siciliennes proches d’Erice, dont la ville côtière de Trapani à quelques kilomètres et les îles Egades au large, le Golfe de Castellammare au nord, et la Ségeste antique dans ...

Informations

Sites externes

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Destinations principales