Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Ségeste

Segesta in Sicilia

Le site de Ségeste est renommé pour deux édifices antiques qui occupent deux collines distinctes du site archéologique : le temple dorique inachevé, de la fin du Ve siècle avant J.-C. et le théâtre. Ce sont les restes majeurs de l’antique Segesta, un temps ville ennemie de sa voisine grecque Sélinonte (Selinunte) plus au sud et proche de la côte.

Sur le mont Barbaro, un site qui fut probablement occupé par les Sicules, la cité de Ségeste aurait été fondée par les Élymes, peuple de Sicile qui serait selon la légende issu de descendants des Troyens.
C’était une des principales villes de ce peuple, qui partageait la culture hellénique et avait un rôle important en méditerranée.

SégesteAvec l’aide de Carthage, ils détruisirent Sélinonte en 409 av J.-C., ville qui était devenue une ennemie héréditaire.
Près d’un siècle plus tard, le tyran grec Agathoclès se vengea, en 307 avant J.-C., tuant 10 000 Élymes et en repeuplant la cité de grecs. Il la rebaptisa Diceòpoli (“la ville de la justice”).
Elle reprit plus tard son nom et passa sous contrôle romain lors de la première guerre punique (264 – 241 avant notre ère). Elle prospéra de nouveau et fut dotée par les romains d’un vaste territoire.

La ville demeura habitée pendant plusieurs siècles, jusqu’aux arabes et aux normands, dont un château s’élevait sur le Mont Barbaro.

adsensefeed

Sur la carte

Catégorie Ségeste

  • Site archéologique de SégesteSite archéologique de Ségeste
    Le parc archéologique de Ségeste se découvre à pied, dont les vestiges suivants : sur la colline occidentale le temple inachevé, en descendant vers l’est la porte de Valle et ...
  • Environs de SégesteEnvirons de Ségeste
    Destinations siciliennes les plus proches de l’antique Ségeste, avec au nord le golfe de Castellammare sur la côte, ou Trapani et Erice à l’ouest

Calatafimi Segesta

calatafimiCalatafimi Segesta est une ville d’environ 7 000 habitants qui se dévoppa à l’époque arabe vers le IXe siècle autour du château Eufemio, dont il reste des vestiges au sommet de la ville. On peut découvrir aussi le mausolée de Pianto Romano à quelques kilomètres, dédiés aux morts d’une bataille entre les troupes de Garibaldi et les soldats des Bourbon, le 15 mai 1860.

Informations

Sites externes

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Destinations