Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Articles similaires

Visite de Palerme

Quartier Ballaro à Palerme

On peut explorer Palerme selon des thématiques géographiques, historiques ou architecturales, tant ses richesses sont amples. Mais on peut tout aussi bien se contenter d’y flâner et découvrir au hasard des endroits souvent négligés par les guides.
Le cœur de la ville, les Quattro Canti, est une place baroque à l’intersection des deux grandes avenues centrales, les via Vittorio Emanuele et la via Maqueda. Les plus prestigieux édifices sont du côté ouest avec l’église et ancienne mosquée arabo-normande de San Giovanni degli Eremiti, la splendide cathédrale, et le Palais des Normands avec sa chapelle palatine.

Visite en venant par l’ouest

L’accès à la ville, en descendant la montagne par le Corso Calatifimi, passe avant d’entrer dans la ville par le palais normand de la Cuba (Qubba), à proximité des Catacombes des Capucins dans le monastère du même nom plus au nord, célèbres pour leurs corps embaumés, et un peu plus loin le palais de la Zisa. Ce dernier palais normand d’architecture arabe fut une résidence des rois normands qui y gouvernaient la Sicile.

adsensefeed

De la Porta Nuova à la cathédrale

Eglise Saint-Jean des Ermites à Palerme

Saint-Jean des Ermites

Le Corso Calatafami entre dans le centre historique de Palerme par la Porta Nuova érigée au XVe siècle après laquelle débute l’artère principale du centre le Corso Vittorio Emanuele. Sur la droite, se dresse le splendide Palais des Normands et sa fameuse chapelle Palatine. Et quelques pas plus au sud, on ne peut pas rater la surprenante église de Saint-Jean des Ermites.

L’avenue Vittorio Emanuele rejoint plus loin la villa Bonnano au centre de la piazza Vittoria, rectangulaire, avec le Palazzo Sclafani du XIVe siècle dans l’un des angles, ainsi que l’hôpital et la caserne de San Giacomo.

Plus loin, se dresse sur la gauche la majestueuse cathédrale, qui a beaucoup évolué au cours de l’histoire, depuis son origine paléochrétienne, l’époque où elle était une mosquée arabe, puis cathédrale normande, ou avec les remaniement espagnols ultérieurs.

De la cathédrale à la Piazza Bellini

Palerme, place et fontaine Pretorio

Fontaine Pretorio

Le long de l’avenue Vittorio Emanuele se dressent plusieurs palais prestigieux et églises comme le palais Castrone, l’église du Santissimo Salvatore, le palais Riso (musée d’art contemporain), et San Giuseppe dei Teatini.

Puis le corso rejoint les Quattro Canti, dit aussi Piazza Vigliena, à l’intersection avec la Via Maqueda, où sur chacun des quatre coins s’élève une façade concave du XVIIIe siècle, dont les trois étages accueillent les statues des quatre saisons, de rois espagnols et de saints de Palerme.

La proche place Pretoria se développe autour de la belle fontaine Pretoria, avec le palais sénatorial et la remarquable église baroque Sainte-Catherine.
Sur la voisine place Bellini s’élèvent l’ancien théâtre, et les deux belles églises d’origine normande La Martorana et San Cataldo.

Côté sud du corso

Palermo, Palazzo Chiaramonte Steri

Palais Chiaramonte Steri

En empruntant la Via Maqueda vers le sud, on peut rejoindre la surprenante église baroque de Gesù, dans le quartier Ballaro où se tient un des marchés les plus populaires de la ville, proche de la jolie tour Saint Nicolas de Bari, dominé par la jolie coupole de la Chiesa del Carmine.

Si l’on emprunte plus à l’est la Via Roma vers le sud, une des artères principales, on trouve au delà de la piazza Bellini, le palais Comitini, le palais Gangi, le palais Corvino, ou la galerie d’art moderne. Puis plus loin, on rencontre le musée de céramique des stanze del Genio, ou le cloitre de l’église Magione.

Encore plus à l’est, toujours côté sud du corso, on peut faire un détour par l’église de Saint François d’Assise et l’oratoire de San Lorenzo.
En se dirigeant vers la Porta Felice qui précède le littoral, sur la droite se trouve la Piazza Marina où se dresse le palais Chiaramonte Steri, et à proximité le palais Mirto, le palais Abatellis, et non loin le Musée international des marionnettes, avec des exemplaires du monde entier dont celles des pupi et leurs spectacles, typiques de Palerme.

Si l’on se dirige plus au sud, on découvre les palais Forcella de Seta, l’église Santa Maria dello Spasimo, avant de rejoindre le jardin botanique et la Villa Giulia.

Passé la Porta Felice, s’étend l’esplanade verte le long du littoral dit Foro Italico.

Côté nord du corso

Théâtre Massimo

Si on retourne sur le corso Vittorio Emanuelle, le quartier après l’intersection avec la Via Roma, avant la Porta Felice, est celui de Vucciria avec son marché historique autour de la place Plaza Caracciolo et de la Via Argenteria.

Proche de la porta Felice et du petit port, il y a l’église de Santa Maria della Catena.

La Via Roma se dirige vers le nord, passant d’abord devant l’église de Sant’Antonio Abate, puis à proximité du palazzo Alliata sur la gauche, et rejoint le musée archéologique, proche de l’oratoire de Santa Cita et l’église San Giorgio dei Genovesi.

Plus loin la Via Roma mène aux deux grands théâtres de Palerme, de constructions néoclassiques, d’abord le théâtre Massimo du XIXe siècle, puis le théâtre Politeama.

Musées et palais

Parmi les musées de Palerme, mentionnons d’abord le musée archéologique qui rassemble des objets issus de sites archéologiques de toute la Sicile ; la Galerie d’art moderne (GAM) ; le musée diocésain ; et bien d’autres qui sont hébergés dans les palais historiques, comme le Palazzo Conte Federico, le Palazzo Mirto, le Palazzo Abatellis, Palazzo Chiaramonte ou le Palazzo Gangi.

Environs de Palerme

Cathédrale de Monreale

Cathédrale de Monreale

On peut gravir le Mont Pellegrino au nord de Palerme, y découvrir ses panoramas et ses sentiers. Au pied de ses pentes occidentales le singulier palais de style oriental Palazzina Cinese (palais chinois en français), fut construit par le roi Ferdinand II de Sicile à la fin du XVIIIe siècle. A proximité, se trouve le musée ethnologique Giuseppe Pitre, le parc de la Favorita, et sur les pentes du massif le château Utveggio et le sanctuaire de Santa Rosalia.

Plus loin, on rejoint la baie avec la plage de Mondello, prestigieuse station balnéaire, populaire en été. Et encore plus au nord, la belle réserve naturelle du Capo Gallo.

Sur les hauteurs vers l’ouest, à près de 10 km du centre, Monreale est une petite ville qui s’est construite autour d’une exceptionnelle cathédrale arabo-normande, avec son monastère et son cloitre.

A Bagheria, au sud-est de Palerme, un noble construisit au XVIIIe siècle la Villa Palagonia, un palais baroque pittoresque décoré de sculptures de figures grotesques. D’autres luxueuses villas ont été par la suite construites dans la ville. A proximité, les vestiges de la cité antique de Solonte dominent une des pentes du mont Catalfano.

Mentionnons aussi l’église normande de Saint-Jean des Lépreux, au sud du centre de Palerme.

Monuments de Palerme

  • A voir à PalermeA voir à Palerme
    On vous présente sur cette page les sites les plus remarquables à Palerme, entre lesquels on a toujours le loisir d’arpenter ses ...
  • Le Palais des NormandsLe Palais des Normands
    Le Palais des Normands, autrefois connu comme le Palais Royal, est devenu le siège de l’Assemblée régionale de Sicile. C’est une des plus ...
  • Cathédrale de PalermeCathédrale de Palerme
    La cathédrale de Palerme, dédiée à Notre-Dame de l’Assomption, fut édifiée au XIIe siècle. Elle est marquée par un style arabo-normand, propre ...
  • Chapelle Palatine de PalermeChapelle Palatine de Palerme
    La chapelle Palatine est située au premier étage du Palais des Normands. C’est peut-être la plus belle merveille de Palerme avec sa ...
  • Saint-Jean des ErmitesSaint-Jean des Ermites
    L’église Saint-Jean des Ermites (San Giovanni degli Eremiti en italien), un des monuments les plus emblématiques de Palerme, église normande d’origine médiévale, ...
  • Eglises de PalermeEglises de Palerme
    Les plus belles églises de Palerme datent de l’époque normande, avec une architecture inspirée des constructions arabes, comme la cathédrale, Saint-Jean des ...
  • Places, sites et quartiers à PalermePlaces, sites et quartiers à Palerme
    Lieux de Palerme, autour des places et des quartiers remarquables, tel que les places Bellini ou Pretoria, les quartiers de Vucciria ou ...
  • Palais et théâtres de PalermePalais et théâtres de Palerme
    Les palais et les théâtres de Palerme, dont le Palais des Normands du XIIe siècle ou les plus récents, comme les palais ...
  • Musées de PalermeMusées de Palerme
    Parmi les musées de la capitale sicilienne, le musée archéologique régional est un des plus importants, puis la Palais Abatellis, mais aussi ...
  • Parcs et jardins de PalermeParcs et jardins de Palerme
    Jardin botanique (orto botanico) Le jardin botanique de Palerme créé en 1781 représente un intérêt au niveau européen, tant au plan historique que ...
  • Autres monumentsAutres monuments
    Les autres édifices et monuments à Palerme, comme les portes monumentales, ponts, tours, etc
  • Autres monuments arabo-normands à PalermeAutres monuments arabo-normands à Palerme
    Autres édifices arabo-normands que l’on peut découvrir à Palerme, après les sites inscrits par l’Unesco (voir les sites arabo-normands inscrits par l’Unesco). Pont ...

Informations

Sites externes

S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x