Tour de la plus vaste île méditerranéenne

L’Unesco a classé les plus grandes réalisations arabo-normandes de Sicile : les sites de Palerme (deux palais, trois églises, une cathédrale et un pont) et les cathédrales de Cefalú et de Monreale. On découvre toutefois d’autres réalisations d’ampleur, présentes dans la rubrique de notre site.
Ces édifices érigés au cours du XIIe siècle illustrent la symbiose socio-culturelle entre les cultures occidentale, islamique et byzantine qui s’est épanouie après la conquête normande de l’île, qui succédèrent à la domination arabo-musulmane.

Classés par l’Unesco, on trouve à Palerme le palais des Normands et la chapelle Palatine ; le palais de la Zisa ; la cathédrale de Palerme ; l’église Saint-Jean-des-Ermites ; l’église Sainte-Marie-de-l’Amiral ; l’église San Cataldo et le pont de l’Amiral ; et en dehors de Palerme : la cathédrale de Cefalù et la cathédrale de Monreale (source : unesco).

Billets libellés arabo-normand

Le Palais des Normands

Palermo, palazzo dei normanni

Le Palais des Normands, autrefois connu comme le Palais Royal, est devenu le siège de l’Assemblée régionale de Sicile. C’est une des plus anciennes résidences royales d’Europe, celle des rois de Sicile, et même siège impérial avec Frédéric II et Conrad IV. Au premier étage se trouve la chapelle Palatine, chef d’oeuvre de l’art arabo-normand. […]

Cathédrale de Palerme

Cathédrale de Palerme

La cathédrale de Palerme, dédiée à Notre-Dame de l’Assomption, fut édifiée au XIIe siècle. Elle est marquée par un style arabo-normand, propre à la Sicile. Elle a été érigée à partir de 1185 par Gautier Ophamil (dit Offamilio), archevêque anglo-normand de Palerme, ministre du roi Guillaume II. Elle fut construite sur le site d’une ancienne […]

Chapelle Palatine de Palerme

Palermo, Cappella Palatina

La chapelle Palatine est située au premier étage du Palais des Normands. C’est peut-être la plus belle merveille de Palerme avec sa décoration en mosaïques hors du commun. Cette basilique à trois nefs dédiée aux saints Pierre et Paul fut édifiée à la demande de Roger II entre 1130 et 1132, pour devenir l’église de […]

Saint-Jean des Ermites

San Giovanni degli Eremiti, Palermo

L’église Saint-Jean des Ermites (San Giovanni degli Eremiti en italien), un des monuments les plus emblématiques de Palerme, église normande d’origine médiévale, marquée par le style arabo-normand de l’époque. Historique Au VIe siècle, il existait déjà une église, où auparavant se trouvait un lieu de culte païen avec la présence d’une source souterraine et d’une […]

Eglise Sainte-Marie de l’Amiral (la Marto...

Eglise Sainte-Marie de l'Amiral, Palerme

L’église de la Martorana se distingue pour les splendides mosaïques byzantines et dorures de l’intérieur. Historique Dédiée à Eloïse Martorana, qui fut la fondatrice en 1194 du proche couvant bénédictin, cette église en fut la chapelle. Son véritable nom est Sainte-Marie de l’Amiral (Santa Maria dell’Ammiraglio). Elle fut commencée en 1143 par Georges d’Antioche, amiral […]

Eglise San Cataldo

Chiesa San Cataldo, Palermo

L’église San Cataldo se trouve sur la Piazza Bellini. C’est un des exemples d’architecture arabo-normande de la ville, de forme parallélépipédique et recouverte par ses trois petits dômes rouges alignés. Elle fut fondée entre 1154 et 1160 par Maion de Bari, lorsque celui-ci fut l’Émir des émirs (Grand amiral) du Roi Guillaume Ier de Sicile, […]

Saint-Jean des Lépreux

San Giovanni dei Lebbrosi, Palermo

Saint-Jean des Lépreux (San Giovanni dei Lebbrosi en italien) est peut-être le plus ancien édifice de style arabo-normand de Palerme. Sa fondation remonterait à 1071, au lendemain du siège de la ville, par les frères normands Robert le Guiscard et Roger d’Hauteville. Mais on ne sait pas à quelle date elle fut achevée. A l’origine […]

Cathédrale de Cefalù

Duomo de Cefalù

Selon la tradition, la construction de la basilique cathédrale fut décidée par Roger II qui en avait fait la promesse au Saint-Sauveur, pour lui témoigner sa reconnaissance après avoir échappé à une violente tempête en mer. En effet, lors de celle-ci, il finit par échouer sur la plage de Cefalù pour y trouver refuge. Toutefois, […]

Cathédrale de Monreale

Cathédrale de Monreale

La cathédrale de Monreale, Santa Maria Nuova, est une basilique papale mineure dédiée à la Vierge Marie, située au centre du village à moins de 10 km au sud de Palerme. C’est un des édifices majeurs de l’architecture et de l’art arabo-normand, construite à l’initiative du Roi Guillaume II, petit-fils de Roger II, de 1172 […]

Palais de la Zisa

palais de la zisa

Le palais de la Zisa, qui est en lui-même un musée, abrite aussi dans ses salles un musée d’art arabe qui rassemble une remarquable collection d’objets islamiques anciens de grande importance, issus de fouilles effectuées à Palerme et dans différents pays méditerranéen. Historique Le palais de la Zisa est très bien conservé, joyau de l’art […]

Palais de la Cuba

cubola-barberis-1892

C’est au milieu d’un vaste parc appelé Genoardo (de l’arabe “Jannatt al-ard” signifiant “le paradis sur terre”) que le roi Guillaume II fit construire le palais de la Cuba vers 1180. Son nom provient de l’arabe «Qubba» qui signifie «dôme». C’était à l’origine un pavillon de détente pour le roi et sa cour, qui était […]

Autres monuments arabo-normands à Palerme

santa trinita, magione

Autres édifices arabo-normands que l’on peut découvrir à Palerme, après les sites inscrits par l’Unesco (voir les sites arabo-normands inscrits par l’Unesco). Pont de l’Amiral Le Pont de l’Amiral (ponte dell’Amiraglio en italien) a été construit sous le règne du roi normand Roger II (1130-1154). Son nom est lié à son fondateur Georges d’Antioche, l’amiral […]




Destinations principales

Articles au hasard