Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Commentaires récents

Articles similaires

Favara, Racalmuto et Aragona

favara-sicilia

Si après la visite des sites les plus attractifs d’Agrigente et de sa bande côtière, vous cherchez une petite escapade de près d’une journée dans les environs, mêlant art et culture, on suggère un tour à Favara découvrir le quartier d’art contemporain “Farm Cultural Park”, et à Racalmuto, dans les terres au nord-est, ainsi qu’un crochet à Aragona pour découvrir les “volcans de boue”.

Favara

favara-siciliaLa petite ville de Favara, qui a hérité son nom des arabes, est notamment connue comme la “Città dell’Agnello Pasquale” (ville de l’agneau pascal), nom d’une pâtisserie locale à base d’amandes et de pistaches inventée par les religieuses du Collège de Maria di Favara.

Au centre de la ville, se trouve la vaste Piazza Cavour où se dresse le château Chiaramontano (XIIIe), des palais prestigieux (XVIII-XIXe), ou des églises. S’y trouve aussi le musée-bibliothèque Mendola conservant des livres précieux et rares – dont certains datant du XVIIe siècle -, des découvertes archéologiques et une section d’animaux empaillés !
Au coin de la Piazza Cavour, l’église du Rosaire est la plus intéressante de la ville, avec ses riches stucs baroques, son plafond à caissons en bois du XVIe siècle et un sol en majolique du XIXe siècle. Non loin on monte à la Chiesa Madre qui date de la fin du XIXe siècle, dont l’intérieur est décoré de fresques.
Près de 150 mètres au sud-ouest de la Piazza Cavour, on rejoint la cour Bentivegna avec le Farm Cultural Park, fondé en 2010. Ce petit quartier était abandonné, avec ses maisons d’origine arabe, formé de sept petites cours, désormais dédié à l’art contemporain avec une galerie d’art permanente. Il s’en dégage une atmosphère multiculturelle, avec ses résidences d’artistes qui viennent y séjourner et y laisser leur empreinte. C’est devenu une importante destination internationale de l’art contemporain.

Racalmuto

Racalmuto est connue pour être la ville natale de l’écrivain Leonardo Sciascia (1921-1989). On y fabrique aussi un biscuit local, le « taralli », parfumé au citron.

Au nord de la ville se dresse le château Chiaramontano d’origine normande. Le théatre Regina Margherita, du XIXe siècle, est une des fiertés de la ville. Sur le boulevard, on croise une statue en bronze de Leonardo Sciascia, figé en train de marcher.
A l’extérieur de la ville les grottes de Fra Diego la Matina sont des tombes sicanes creusées dans la roche.
A 7 km à l’est un rocher est dominé le Castelluccio (ou Gibillina), une forteresse du XIIIe siècle.

Aragona

Aragona est une petite ville à 15 km au nord d’Agrigente, au cœur d’une région agricole (amandes, olives, blé, pistaches, légumes et bétail) qui a été nommée ainsi au XVIIe siècle par son fondateur, le comte de Comiso Baldassare Naselli, en l’honneur de sa mère Béatrice Aragona Branciforti.

L’ancien palais baronnial, le palais Naselli du XVIIe siècle s’impose sur la Piazza Umberto I au centre de la ville. A côté l’église du Rosaire avec son plafond en bois du XVIIIe siècle conserve de belles sculptures et une crypte avec le “trésor” de l’église. L’église mère (Santi Tre Re) du XVIIIe est décorée de stucs précieux de Serpotta, d’une Madone de Gaggini, d’une crèche, etc.

A 5 km au nord d’Aragona, se dresse la puissante tour du XIIIe siècle dite tour du “Salto d’Angiò”, aujourd’hui propriété agricole.

Les Maccalube

Un phénomène singulier de « volcans de boue » se voit près de la ville (4 km au sud-ouest), les « Maccalube », désormais au sein d’une réserve naturelle. Dans une zone dépourvue de végétation ces petits volcans émergent d’une boue argileuse, où des cônes se forment en surface par la remonté de gaz, avec parfois des explosions ou des flammes.
Le nom du site dérive de l’arabe Maqlùb (signifiant littéralement «renversement»), appelé localement l’Occhiu di Macalubi. Ce site fut toujours source de récits et de légendes. L’une d’elles attribue l’origine du le phénomène à l’an 1087, à la suite d’une bataille sanglante entre Arabes et Normands, et dont le fluide qui émerge fut baptisé “sangu di li Saracini” (sang des Sarrasins des français).

Informations

Sites externes

Catégorie Agrigente

S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

  • Excursions sur l’Etna et parcExcursions sur l’Etna et parc
    Paysages du volcan Autour du cratère central de l’Etna, haut de 3323 …
  • Noto antica
    L’ancienne ville de Noto fut détruite par le tremblement de terre de …
  • Palais Conte Federico
    Ce palais historique de Palerme est construit autour d’une ancienne la tour …
  • Plan de RagusePlan de Raguse
    Carte interactive de Raguse : Ragusa Alta et Ragusa Hyblae, sites et …
  • LentiniLentini
    Lentini est une ville sicilienne située dans la province de Syracuse, au …
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x