Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Marsala

Marsala, située à l’extrémité occidentale de la Sicile, est une ville d’importance moyenne (environ 83,000 habitants), surtout connue pour son vin liquoreux.

Brève histoire de Marsala

Aux environs des VIII-VIIe siècles avant notre ère, la colonie phénicienne de Mozia se développa sur l’île de San Pantaleo, à quelques kilomètres de la côte.
En – 397, le tyran Denys Ier de Syracuse la détruisit. Ses habitants se réfugièrent sur la côte où ils fondèrent une nouvelle colonie, Lylibeo, « la ville qui regarde la Lybie ». Lybie était le nom donné à l’ensemble de la côte africaine.
La cité devint romaine en 241 avant J.-C. Elle est alors devenue un important lieu de Sicile, centre de commerce et administratif. Embellie de villas et d’édifices publics, Cicéron qui en fut questeur de -76 à 75 la qualifia d’ « Urbs resplendissante ».

Dévastée par les Vandales au Ve siècle, elle fut annexée par la suite à l’empire byzantin. Mais elle connu longtemps des temps obscurs, loin de Byzance, et victime d’incursions pirates. Le débarquement des arabo-berbères près du Mont voisin de Granitola marqua une reprise du commerce et la renaissance de la ville. Les arabes l’appelèrent Marsa ʿAlī (Port d’Alī) ou Marsa ʿāliyy, (Grand Port), ou bien peut-être Marsa Allāh (port de Dieu).

adsensefeed

Sur la carte

Dans la catégorie Marsala

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Destinations