Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Commentaires récents

Articles similaires

Monreale

Cathédrale de Monreale

La ville de Monreale se trouve au sud de Palerme, à près de 10 km du centre sur la pente du Mont Caputo, dominant la fertile plaine “la Conca d’oro” (la Coquille d’Or), où poussèrent pendant des siècles orangers, oliviers et amandiers, etc.
Elle est siège d’un archidiocèse, connue avant tout pour son exceptionnelle cathédrale arabo-normande, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco parmi neuf autres sites de cette époque (à Palerme et Cefalù). C’est l’un des plus bel exemples de cette architecture, mêlant les influences normandes, arabes et byzantines. Son intérieur détonne avec le 42 mosaïques qui le couvrent entièrement. D’inspiration byzantine, elles représentent des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament. Le splendide cloître illustre est typique architecture de l’art arabo-normand et byzantin avec ses colonnades et arcades (lire cathédrale de Monreale).

Historique

Le Monte Reale (Mont Royal en français) était sous les normands une réserve de chasse royale, où un pavillon accueillait les seigneurs normands (situé à l’emplacement de l’actuelle mairie), avant que le roi normand Guillaume II, petit-fils du grand Roger II, y entreprenne la construction d’un monastère à partir de 1174 avec l’édification de la cathédrale, confié aux bénédictins de Cava de’Tirreni. C’est autour de celui-ci que la ville se développa.
L’histoire ecclésiastique de ce lieu avait déja un passé, car lors de l’occupation de Palerme par les Arabes (jusqu’en 1072), l’évêque de Palerme avait déménagé dans une petite église d’Aghia Kiriaki (village plus tard appelé Monreale).
Les travaux de la cathédrale se terminèrent en 1182.

adsensefeed

Cathédrale et monastère de Monreale

cathédrale de Monreale en SicileCe joyau arabo-normand est d’extérieur un édifice massif, typique des constructions normandes, long de 102 mètres, avec deux grandes tours dont une fut une partiellement détruite, un portail roman avec des portes en bronze, un intérieur divisé par des arcades ogivales, et de grands cycles de fresques réalisés sous Guillaume II et Tancrède de Sicile. Le cloître se distingue avec ses 228 petites colonnes, chacune avec sa propre décoration, mêlant art provençal, bourguignon, arabe et style salernitain (lire l’article sur la cathédrale de Monreale, et la page sur la visite complète avec le cloitre).

Autres édifices et environs

Castellaccio

Ce couvent fortifié d’architecture normande édifié sur le Monte Caputo qui surplombe Monreale à 764 mètres d’altitude a été construit au XIIe siècle par le roi Guillaume II en même temps que la cathédrale et le monastère.
C’est le seul exemple de monastère forteresse de l’ouest de la Sicile, destiné à protéger Monreale et contrôler la vallée au sein d’un plus vaste système défensif.
Il a été appelé Castellaccio probablement pour ses tristes conditions de conservation.
L’enceinte compte des tours de courtine, des murs épais d’ 1,50 mètres, de nombreuses meurtrières. Le principal monument est long de 80 mètres. L’intérieur compte un secteur résidentiel autour d’une cour, aujourd’hui sans couverture, et un secteur monastique, dont une église et une autre cour.
Au XIVe siècle les troupes de Giovanni Chiaramonte endommagèrent la forteresse pour déloger des catalans qui s’y étaient retranchés. Il fut plus tard restauré mais commença à être abandonné dès le XVIe siècle.
Il héberge de nos jours un refuge alpin.

San Martino delle Scale

Fondée au VIe siècle, cette abbaye fut reconstruite au XIVe siècle. Elle conserve de nombreux éléments architecturaux de plusieurs époques.
L’extérieur de l’église est sobre.

Les décorations de l’intérieur ont été réalisées par les grands artistes de l’époque, tels que Zoppo di Gangi, Filippo Paladini, Paolo De Matteis et Guglielmo Borremas. La nef est coupée par le transept, surmonté d’une coupole, avec une Madone avec Saint-Benoit de Pietro Novelli (1634), des fonts baptismaux de 1396 et un portail du XVe siècle. Les autels sont dédiés à saint Benoît (XVIIIe) avec un tableau de Pietro Novelli (XVIIe), et l’autre montre le San Martino de Filippo Paladini.
Elle abrite un des chœurs en bois les plus beaux d’Italie, du maniérisme de la fin du XVI siècle, commandé aux napolitains Ferraro et Vigliante, inspiré de celui de Saints Severino et Sossio à Naples. Le chœur est composé de 68 stalles sur deux étages, avec six grandes toiles réalisées par Paolo De Matteis (1727).
Les riches décorations en stuc datent du début du XVIIe siècle.

Fontaines de Monreale

fontana del tritone, monreale

Fontaine du Triton

On découvre plusieurs fontaines intéressantes le long de la route panoramique Rocca-Monreale construite au XVIIIe siècle : fontaine du Pescatore (du pêcheur) en marbre et pierre avec ses angelots, un bassin polygonal ; la fontaine du Dragon, du même sculpteur Ignazio Marabitti avec son dragon et ses angelots ; la fontaine à Hémicycle, réalisé pour les pauvres de la ville en marbre et pierre, de forme semi-circulaire ; avant la place principale la fontaine à l’édicule (ou fontaine de l’Arpie) de 1665, dans une niche surmontée par des armoiries ; au centre de la Piazza Vittorio Emanuele se trouve la belle Fontaine du Triton (Fontana del Tritone) de 1881 avec son bassin en marbre de forme circulaire, et au centre l’homme triton sur des rochers, vainquant les dragons qui émergent des eaux. Dans le cloitre, se trouve la superbe petite fontaine du Roi (fontana del Re) avec sa colonne au milieu du bassin circulaire.
On dénombre aussi d’autres petites et moyennes fontaines dans divers lieux de Monreale (lire www.monrealetour.it/le-fontane-di-monreale).

Autres monuments de Monreale

La Galerie municipale “Giuseppe Sciortino”, à l’intérieur de l’ancien Monastère des Bénédictins, accessible depuis la Place Guillaume II, conserve plus de deux cents œuvres d’artistes italiens du XXe siècle.
Le Sanctuaire Madonna delle Croci, en surplomb du village, avec ses terrasses, offre un panorama sur la ville et la cathédrale.
Le Palais municipal, la mairie, était le plus ancien édifice normand de Monreale, à l’origine pavillon de chasse, transformé complètement par la suite et siège de la mairie depuis le XVe siècle.
La Villa del Belvedere, le parc municipal, propose une belle promenade avec un très beau panorama sur la plaine de la Conca d’Oro et Palerme.
L’Église Collégiale fut construite au XVe siècle.
Le Palais Cutò construit sur une ancienne tour de guet propose aussi un beau panorama.

Galerie

Sur la carte

Informations

Sites externes

Catégorie Monreale

  • Cathédrale de MonrealeCathédrale de Monreale
    La cathédrale de Monreale, Santa Maria Nuova, est une basilique papale mineure dédiée à la Vierge Marie, située au centre du village à moins de ...
  • Visite et photos de la cathédrale de MonrealeVisite et photos de la cathédrale de Monreale
    Cet page décrit plus profondément la cathédrale de Monreale, présentée plus succinctement sur la page “Cathédrale de Monreale“, dont les aspects extérieurs, l’intérieur avec les ...
  • Hôtels à MonrealeHôtels à Monreale
    Hôtels et hébergements à Monreale en Sicile. Appartements, bed and breakfast ou agritourismes.
  • Environs de MonrealeEnvirons de Monreale
    Destinations siciliennes les plus proches de Monreale, d’abord avec Palerme à quelques kilomètres au nord. Vers le sud Piana degli Albanesi précède les monts Sicanes. ...
S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x