Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Articles similaires

  • Aragonais, bourbons et espagnols

    Palerme passa d’un souverain à l’autre de la dynastie aragonaise : Jacques II, Frédéric III d’Aragon et l’île fut déchirée par les rivalités entre les familles nobles comme les Ventimiglia, les Alagona et les Chiaramonte, qui se disputèrent le pouvoir dans les terres occidentales de la Sicile.

  • Les souabes et les angevins

    Un mariage d’état entre Henri VI, fils de l’empereur allemand, et Constance, fille de Roger II, en 1185, tenta un accord pacifique, mais ouvrit finalement la route à la conquête Souabe. En 1194, Palerme est conquise par le souverain allemand.

  • Les normands en Sicile

    La splendeur de la période arabe ne s’interrompit pas avec les Normands, particulièrement sous Roger II, qui surent conserver et utiliser l’héritage culturel arabe, grec et romain.

  • Les arabes en Sicile

    Au IXe siècle, les musulmans du Nord de l’Afrique envahirent la Sicile, conquérant Palerme en 831 puis toute l’île en 965. Les gouverneurs musulmans firent de Palerme la capitale de la Sicile.

  • Rome, barbares et byzantins

    La ville resta phénicienne jusqu’à la première guerre punique (264-241 av J.-C.), suite à laquelle la Sicile fut conquise par les Romains.

    Lors des guerres puniques, Palerme fut le centre des heurts

  • Préhistoire et premiers peuplements

    La présence de l’homme à Palerme est déjà attestée à la préhistoire comme une des plus anciennes de toute la Sicile.
    D’intéressantes gravures et peintures rupestres ont été retrouvées dans les grottes d’Addaura en 1953 par l’archéologue Bovio Marconi.

  • Histoire du Palais des Normands

    Le palais des Normands est situé au point […]

Phéniciens et grecs

Phéniciens

Préhistoire
-VIII
Phéniciens et grecs
-III
Romains
V
Vandales, goths
VI
Byzantins
IX
Arabes
XI
Normands
XIII
Souabes
XIV Angevins
Aragonais
XV
Espagnols
XVIII
Bourbons
XIX
Unité italienne

En 734 av J-C, les Phéniciens, provenant de Tyr, y fondèrent une florissant comptoir commercial sur la baie bordant la fertile Conca d’Oro, la partie orientale de l’île étant à cette époque occupée par les Sicules.

Les premières installations furent transformées en une splendide ville et ils lui donnèrent le nom de Mabbonath, qui en phénicien signifie « logements » c’est-à-dire ville habitée, elle devient rapidement le plus important centre du triangle phénicien, comprenant Mozia et Solunto.

Il reste quelques témoignages de l’époque phénicienne, dont les anciennes murailles de la ville correspondent aujourd’hui à quelques rues et à l’organisation du coeur du centre historique, au « Pied phénicien » avec la rue principale, aujourd’hui Cour Vittorio Emanuele et toute une série de ruelles qui lui sont perpendiculaires.

Statue Hercule, Palerme

Statue d’Hercule, musée archéologique de Palerme

De cette époque, les seules traces archéologiques se trouvent exclusivement dans les nécropoles, qui s’étendent entre Place de l’Indépendance au nord, et la « rocca » de Monreale, le Cours Pisani et la zone Papireto (du nom du l’ancien fleuve).

Les fleuves Papireto et Kemonia avaient à l’époque une fonction défensive, aujourd’hui ce sont des fleuves souterrains, enterrés lors de l’expansion de la ville.

Grecs

Entre les VIII et VI siècle av JC, les Grecs menèrent la colonisation de la Sicile, donnant à la ville le nom de Panormus (tout port) dont le nom actuel est dérivé.

tetradrachme-panormos

Tétradrachme de Panormos

Ils maintinrent le commerce avec les Carthaginois, peuple descendant des phéniciens, qui avaient fondé un royaume sur les côtes africaines.

La partie occidentale de l’île, punique, fut colonisée tardivement par rapport à la première installation grecque de Naxos, et deux civilisations cohabitèrent jusqu’à la conquête romaine, comme en témoignent les gravures et dessins dans les villes voisines de Solunto et de Selinunte.
La ville grecque s’étend autour de deux noyaux : la Paleopolis (la partie ancienne), étroite entre les fleuves Kemonia et Papireto, et la Neapolis (la plus récente).

Voir aussi : Histoire de la Sicile grecque

Histoire de Palerme

S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x