Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Gangi

Gangi en Sicile

Gangi est une petite ville de caractère, de 6500 habitants classée parmi les plus beaux bourg d’Italie (borghi più belli d’Italia), située dans la région des Madonies.

Description

Le site était déjà habité au néolithique. Des vestiges marqués par un caractère hellénique suggèrent l’existence d’une colonie grecque, non identifiée, qu’une hypothèse peu vraisemblable reliait à la légendaire colonie crétoise d’Engyon, et une autre à la disparue Herbita (d’autres villages de la région, comme Nicosia ou Troina sont des sites plus probables).
La ville fut édifiée sur le Monte Marone, probablement sous les byzantins ou les sarrasins.

Le centre historique est remarquable avec son caractère médiéval et ses édifices prestigieux. Entre les XVIIIe et XIXe siècles la noblesse construisit plusieurs palais, dont le Palazzo Bongiorno, puis ceux de Sgadari et de Mocciaro. Un autre site important est l’Église Matrice dédiée à San Nicola di Bari.
Un artisanat est entretenu à Gangi, avec forgeron, charpentier et tailleur de pierre, écriture sur parchemin et papyrus, ou restaurateurs des fresques.

adsensefeed

Visite

Gangi en Sicile

Vue sur Gangi

Au pied de la ville, le sanctuaire du Saint-Esprit (Santo Spirito) est associé à la légende d’une effigie miraculeuse du Père éternel peinte sur un rocher trouvé par un fermier, aujourd’hui placé dans une niche du bâtiment de style baroque.

Dans le centre se dresse la tour Ventimiglia, tour féodale du XIVe siècle qui fut incorporée plus tard à l’église cathédrale de San Nicolò avec une horloge du XVIIIe.

La cathédrale San Nicolò de Gangi daterait à l’origine de l’époque normande. Ses deux nefs latérales furent construites aux XVIe et XVIIe siècles. Elle conserve des œuvres du Zoppo di Gangi, un artiste local connu pour ses nombreuses œuvres dispersées dans les villages voisins, des statues de Filippo Quattrocchi, le Jugement dernier de Giuseppe Salerno, et aussi une crypte macabre avec les momies de prètres.

Deux palais seigneuriaux se distinguent, le Palazzo Sgadari dont les salles abritent le musée archéologique, la galerie d’art, des sections sur les armes et d’ethno-anthropologie avec des objets lié à la boulangerie et au pastoralisme.

Gangi - torre ventimiglia

Torre Ventimiglia

La Palazzo Bongiorno est un important édifice du XVIIIe siècle, avec un extérieur austère et un intérieur raffiné baroque et néoclassique, dont des plafonds, stucs et fresques, et au rez-de-chaussée se trouve de magnifiques décorations en trompe l’œil.
Mentionnons aussi le Palazzo Mocciaro du XIXe siècle et ses salles ornées de fresques.

Dans les rues du XVIe siècle, le Corso Fedele Vitale se distingue avec les boutiques et leurs arcades. Au bout cette rue l’église San Cataldo de la première moitié du XIVe siècle abrite des statues en bois de Quattrocchi et le tableau de Giuseppe Salerno la torture des quarante martyrs de 1618.

Au sommet du centre s’élève le château des Ventimiglia, d’architecture médiévale tardive, construit dans la première moitié du XIVe siècle, dont parmi les vestiges reste ceux de deux tours.

Dans la ville basse, l’église du Saint-Sauveur (San Salvatore) conserve le crucifix en bois de Frà Umile da Petralia et l’Ascension au Calvaire de Giuseppe Salerno.

Folklore et gastronomie

A pâques, il est d’usage de manger l’u fasciddatu, le pain traditionnel, et à la fête de Sant’Isidoro, on déguste des taralli, des biscuits typiques.
A Noël, on consomme les cucchia, biscuits à pâte brisée fourré aux amandes, raisins secs et figues sèches. D’autres biscuits locaux sont les mastazzola au sucre, ou les mastacuttè, avec de la pâte de figues.
Le fromage local est le caciocavallo, à base de lait cru de vache. On y confectionne aussi un bon pecorino (au lait de brebis).
Au Carême il est de coutume de manger des fritures de morue avec du fenouil sauvage.

la Sagra della Spiga, très importante à Gangi, se tient le 2e dimanche d’août avec des défilés costumés et des plats traditionels.
Lors de la Fête du Saint-Esprit, le lundi après la Pentecôte, se déroule une procession religieuse avec 35 statues en bois portées sur les épaules.
Une crèche vivante est organisée pour noël en entre les 26 et 29 décembre.

Sur la carte

Informations

Sites externes

Articles Monts Madonies

  • Parc des MadoniesParc des Madonies
    Les Madonies est un ensemble montagneux des Apennins siciliens au nord de l’île, précédant le ...
  • CefalùCefalù
    Cefalù est une petite ville d’environ 14.000 habitants, et une des plus belles destinations de ...
  • CastelbuonoCastelbuono
    Castelbuono est une petite ville de l’arrière-pays de Cefalù, au sein du massif des Madonies. Elle ...
  • Geraci SiculoGeraci Siculo
    Le village de Geraci Siculo a été classé parmi les plus beaux Villages d’Italie (Borghi ...
  • Petralia Soprana
    Petralia Soprana est une perle du massif des Madonies, située à 1147 mètres d’altitude, dont ...
  • Gorges de Tibère et alentours
    Gorges de Tibère Les Gorges de Tibère (Gole di Tiberio en italien) est un des plus ...
  • Aux environs des MadoniesAux environs des Madonies
    Destinations siciliennes autour du parc des Madonies : Cefalù au nord sur la côte, les ...

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Destinations principales

Articles au hasard