Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Commentaires récents

Articles similaires

  • Sites autour de Noto

    A proximité de Noto, on peut faire de […]

  • Noto antica

    L’ancienne ville de Noto fut détruite par le […]

  • Hôtels à Noto

    Hôtels à Noto en Sicile, hébergements, bed & breakfast, chambres d’hôtes et appartements.

  • Villa del Tellaro

    La Villa Romaine du Tellaro se situe à 2 kilomètres de la côte des environs de Noto. Les vestiges de cette luxueuse résidence datent du IVe siècle après J.-C., avec essentiellement des mosaïques au sol, représentant des scènes de chasse ou mythologiques.

  • Heloros

    Heloros fut une cité antique grecque dont les vestiges dominent la mer d’un promontoire au sud-est de Noto.
    Outre les restes de monuments, se dresse à quelques kilomètres la colonne Pizzuta dans l’ancienne nécropole.

  • Castelluccio di Noto

    Le site archéologique de Castelluccio remonte au premier âge du bronze sicilien, entre les XIXe et XVe siècles avant J.-C., avec son acropole et une nécropole troglodyte.

  • San Corrado fuori le mura

    L’ermitage de San Corrado fuori le mura se situe dans le site de la jolie vallée des miracles, avec sa grotte sacrée et l’église qui date du XVIIIe siècle.

  • Monte Finocchito

    La grotte nécropole du VIIe siècle av. J.-C. du Monte Finocchito, où existait un village sicule.

Visite de Noto

chiesa di montevergine

Noto était une ville antique, fondée au Ve siècle av. J.-C., dont il reste peu de vestiges, aujourd’hui envahis par la végétation sur la colline d’Alveria.
La nouvelle Noto a été reconstruite suivant un style homogène, imaginée par les architectes comme un vaste décor de théâtre, d’une harmonie unique, baigné par la douceur de la pierre locale de couleur chaude, où les édifices baroques sont décorés de multiples sculptures finement réalisées. Le résultat est une atmosphère enchanteresse.

Noto mérite bien au moins une demi-journée de visite, et davantage si l’on souhaite découvrir d’autres sites des environs, dont les mosaïques romaines de la Villa del Tellaro, le site archéologique de l’ancienne Noto et le site naturel de l’oasis de Vendicari.

Parcours de Noto

On peut commencer la visite de la ville par la Porte Royale (Porta Reale en italien), du côté oriental du centre, un arc de triomphe de style néoclassique, construit en 1838 à l’occasion de la visite du roi Ferdinand II de Bourbon à la ville.

adsensefeed
San Francesco all'Immacolata, noto

San Francesco all’Immacolata

En poursuivant le Corso Vittorio Emanuele, se succèdent de majestueuses églises avec San Francesco all’Immacolata en haut d’un bel escalier, le couvent du Santissimo Salvatore, et Santa Chiara avec son bel intérieur ovale entouré de 12 colonnes. Dans l’ancien monastère de cette dernière, le Musée municipal (Museo Civico) recueille une collection qui s’étend d’objets archéologiques grecs à la sculpture moderne.

On rejoint ensuite la splendide place centrale dominée par la majestueuse cathédrale San Nicolò (Saint-Nicolas). En 1990, le dôme de celle-ci s’est effondré, puis la nef s’écroula en 1996 en raison de « blocages bureaucratiques » qui retardèrent les travaux. Heureusement, elle a depuis été reconstruite à l’identique.
Sa façade en calcaire doré est spectaculaire, précédée par un escalier monumental. L’intérieur est d’une blancheur saisissante et épuré, conservant des œuvres baroques et d’autres issues de l’ancienne Noto, dont l’arche en argent de San Corrado.

palazzo ducezio, noto

Palazzo Ducezio

En face, le palais Ducezio (l’actuel hôtel de ville) était construit au XVIIIe siècle sur un seul niveau néoclassique. L’étage fut élevé dans les années ’50. L’intérieur est orné de magnifiques dorures et stucs, et l’on peut visiter la Sala degli Specchi (salle des miroirs).

Autour de la place se trouvent l’archevêché et le très beau palais Landolina.
A sa sortie, l’église baroque San Carlo Borromeo est élancée avec un intérieur blanc élégant. On peut monter dans le clocher pour jouir d’une belle vue sur la place. Le Collège jésuite adjacent dispose d’un beau portail à quatre colonnes surmontées de masques de monstres.

En face de l’église, la Via Nicolaci est une célèbre rue de la ville (où se déroule l’annuelle Infiorata, un événement touristique au printemps, où des rues sont couvertes de fleurs dessinant des motifs). Le long de celle-ci se trouve le Palazzo Nicolaci, célèbre palais baroque de la ville, aujourd’hui la bibliothèque municipale, avec ses balcons et fenêtres richement décorés. Avec sa base inclinée, l’édifice accentue la perspective pour faire paraître la rue plus longue. C’était l’ancienne résidence des princes de Villadorata, comptant 90 salles avec des fresques et des peintures du XVIIIe siècle.

san domenico, noto

San Domenico

La rue aboutit à l’église de Montevergine, avec une belle façade concave, encadrée par deux clochers.

En poursuivant le Corso après San Carlo, se succèdent les façades baroques, jusqu’à rejoindre piazza XVI maggio, avec le théâtre municipal néoclassique (Teatro Comunale), l’ancienne église San Domenico (Saint-Dominique) et la charmante fontaine d’Hercule.

Plusieurs palais peuvent se visiter au moins partiellement, dont les salles du Palazzo Nicolaci, l’ancien couvent bénédictin de l’église de Santa Chiara, le clocher de l’église de San Carlo, la galerie des glaces du Palazzo Ducezio, etc.

A proximité de Noto

Plusieurs sites antiques se trouvent sur le territoire de Noto, comme la villa romaine de Tellaro, la cité antique gréco-romaine d’Eloro, outre l’ancienne Noto sur le Mont Alveria qui précéda le tremblement de terre de 1693, la voisine vallée des Miracles, ou les sites naturels comme l’oasis côtière de Vendicari, et la vallée du Cassibile avec la réserve naturelle Cavagrande : lire l’article sur les environs.

Galerie photo

Informations

Sites externes

Catégorie Noto

S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x