Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Petralia Soprana

Petralia

Petralia Soprana est une perle du massif des Madonies, située à 1147 mètres d’altitude, dont le village domine une belle partie de la Sicile, avec des panoramas qui s’étendent de l’Etna à la ville d’Enna, et jusqu’aux monts palermitains. Il a été classé parmi les plus beaux bourgs d’Italie en 2018 (borghi più belli d’Italia).
L’apparence actuelle de la ville remonte à l’arrivée des normands et de Roger Hauteville, avec le château, les tours, les remparts et les églises.

Visite

Le patrimoine de Petralia est remarquable. Sur sa splendide place de la Piazza del Duomo, se dresse l’église Matrice dédiée aux saints Pierre et Paul. Elle remonte au moyen-âge, longée par un portique, avec un clocher normand et un autre du XVIIIe siècle.
L’église du Saint-Sauveur (Santissimo Salvatore) de forme elliptique serait une ancienne mosquée transformée en église par les normands.
Côté sud, l’église Santa Maria di Loreto était une ancienne forteresse arabe reconvertie en église, avec deux jolis clochers, remaniée au XVIIIe siècle avec sa façade baroque.
Au nord de la ville, Santa Maria del Gesù est l’église du couvent franciscain, érigée au XVIIe siècle, avec en façade de jolies motifs floraux. C’est ici que le frère Umile da Petralia passa les premières années de son noviciat.

A proximité on peut visiter un musée d’art contemporain à l’intérieur d’une mine de sel de Italkali di Raffo, avec des statues de sel.

adsensefeed

Folklore et traditions

La principale fête du village est dédiée à Saint Pierre et de Paul, pendant les cinq jours précédant le 29 juin, avec une procession la veille au son des tambours, et le jour même une quinzaine de statues de saints portés en procession.
A la mi-août une fête costumée organise la reconstitution d’un mariage baronnial du XVIIIe siècle.

Petralia Sottana

Petralia Sottana est à proximité de Petralia Soprana, à 1039 mètres d’altitude.
Sa principale église, la Matrice, remonte au IXe siècle. Ayant été reconstruite entre les XVIIe et XVIIIe siècles, il ne reste de l’ancien édifice gothico-catalan qu’une porte secondaire.
L’église San Francesco d’Assisi a été construite, avec le couvent attenant qui abrite le musée municipal, au XVe siècle, remaniée au XVIIe. Y sont conservées de précieuses fresques baroques.
Parmi les traditions populaires se tiennent la danse du Ballo della Cordella (le dimanche qui suit le 15 août) et la Fête de la chataigne.

Sur la carte

Informations

Sites externes

Articles Monts Madonies

S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x