Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Commentaires récents

Articles similaires

  • Monts Hybléens et vallée de l’Anapo

    Description Le plateau montagneux calcaire des monts Hybléens […]

  • Syracuse

    La puissante cité grecque de Syracuse fut fondée au VIIIe siècle avant notre ère. Son héritage patrimonial est exceptionnel, avec ses vestiges de plusieurs époques, depuis l’antiquité grecque et romaine jusqu’au baroque, sur le cœur historique de son île d’Ortygie, ou dans le parc archéologique de Neapolis, etc.

  • Catane

    Deuxième ville la plus peuplée de Sicile après […]

  • L’Etna

    L’Etna est le plus haut volcan actif d’Europe avec ses 3330 mètres. C’est avec son vaste parc un site remarquable pour ses paysages luxuriants à ses pieds, ou austères et lunaires en altitude, avec ses formations volcaniques et géologiques comme ses nombreux cratères, dont le Bocca Nuova au sommet, et ses éruptions régulières.

  • Taormine

    Située dans un cadre magnifique, entre mer et […]

  • Hôtels à Catane

    Hôtels à Catane en Sicile, au pied de l’Etna. Appartements, hébergements ou agritourismes dans les environs, et bed and breakfast.

  • Visite de Catane

    L’intéressant centre historique de Catane est notamment marqué […]

  • Piazza Duomo et cathédrale de Catane

    La Piazza Duomo est le point de départ […]

  • Églises de Catane

    Au delà de cet article consacré aux églises […]

  • Sites antiques de Catane

    Amphithéâtre romain Situé sur un côté de la […]

  • Via Etnea

    La Via Etnea est la principale artère commerçante […]

  • Palais de Catane

    Au delà de cette page consacrée aux palais […]

  • Piazza et théâtre Bellini

    Situé vers le nord-est de la Piazza Duomo, […]

  • Militello in Val di Catania

    Située dans les collines entre la plaine de […]

  • Riviera des Cyclopes et Acireale

    Au nord de Catane, une partie de la côte, appelée « riviera des cyclopes », s’étend entre Aci Castello et Acireale, avec plusieurs villages de pêcheurs et un suggestif littoral de roches volcaniques.

  • Lentini

    Lentini est une ville sicilienne située dans la […]

  • Megara Hyblaea et Augusta

    Megara Hyblaea fut une des premières cités fondées […]

  • Château Ursino

    Le château Ursino a été construit entre 1239 […]

  • Adrano, Paternò et environs

    Cette page est consacrée à la région à […]

  • Circumetnea, le train autour de l’Etna

    La Circumetnea est l’occasion d’une découverte originale de […]

  • Monastère bénédictin et San Nicolò

    A 850 mètres à l’ouest de la Piazza […]

  • Musées de Catane

    Liste des principaux musées de Catane, dont les […]

  • Autres sites de Catane

    Porta Garibaldi Au sud-ouest du centre de Catane, […]

  • Catane souterraine

    Les coulées de laves ont périodiquement recouvert une […]

  • Autour de Catane

    L’Etna Dans les environs de Catane, le parc […]

  • Folklore et gastronomie Catane

    Fête de Sainte-Agathe La principale fête de Catane […]

  • Histoire de Catane

    Catane était à l’origine une implantation Sicane, qui […]

  • Activités à Catane, visites guidées et excursions

    Réservation d’activités à Catane et dans ses environs, visites guidées, dégustations, sorties sur le voisin volcan de l’Etna, etc

  • Aux environs de Catane

    Destinations siciliennes proches de Catane, dont l’Etna qui s’élève vers le nord-ouest, Taormine le long de la côte au nord, et vers le sud Syracuse ou encore les Monts Hybléens à l’intérieur des terres.

Via Crociferi

Catania, san benedetto, via crociferi

La via Crociferi est appelée la « rue des églises », rue monumentale et emblématique de Catane très dense en architecture baroque, à ne pas rater lors d’une visite de la ville. En effet, sur moins de 200 mètres, se succèdent quatre églises avec trois monastères, des monuments baroques édifiés après le tremblement de terre de 1693,

Au sud, elle part de la place San Francesco d’Assisi où se dresse l’église homonyme.

Église San Francesco d’Assisi

Catane, San Francesco

San Francesco d’Assisi

L’histoire de l’église Saint-François d’Assise à l’Immaculée est liée à la figure de la reine Éléonore d’Anjou, épouse de Frédéric II d’Aragon et sœur de Saint-Louis. On y trouve ainsi une plaque qui rappelle que les restes de la reine décédée en 1343 sont conservés dans l’église. En outre, sur une toile du XVIIIe siècle, la reine est représentée en compagnie de Sainte Claire, la fondatrice de l’ordre des Clarisses.
L’élégante façade baroque ne fut achevée qu’en 1854.
Dans le vaste espace intérieur, la croisée est couverte d’une peinture d’un faux dôme. Il y est conservé un bel autel du XVIe siècle, derrière lequel une grande fresque de Battaglia représente l’indulgence de la Porziuncola (le pardon d’Assise).
L’orgue à droite de l’autel fut utilisé par Vincenzo Bellini lors de son enfance, né dans le palais Gravina situé juste en face et qui abrite aujourd’hui un musée à la mémoire du compositeur.

En progressant dans la rue on passe sous l’arche du monastère Saint-Benoit  reliant la grande abbaye à la petite abbaye.

Monastère et église Saint-Benoit

Catania, san benedetto, via crociferi

Église San Benedetto

Édifié à l’origine au milieu du XIVe siècle, le monastère des religieuses fut reconstruit au début du XVIIIe après le séisme de 1693.
L’arche suspendue qui traverse la Via Crociferi relie la grande abbaye avec son église Saint-Benoit (San Benedetto en italien), à la petite abbaye.
La visite guidée permet de découvrir les lieux tout en respectant l’isolement des nones, comme les vestiges d’un domus romain au sous-sol, plusieurs salles du monastère, l’église Saint-Benoit (construite entre 1704 et 1713) et son imposant escalier, appelé la Scalinata degli Angeli, ou encore le Musée d’Art Contemporain de Sicile (MACS) dans la petite abbaye.
A l’intérieur de l’église, en plus des fresques de Tuccari (sur la voûte et abside) avec les histoires de Saint Benoit ou son triomphe encadré d’allégories, on peut admirer les peintures de Desiderato et Rapisardi et le splendide autel décoré de marbres polychromes, de jaspe et de feuilles d’argent.

Église San Francesco Borgia

L’église San Francesco Borgia (né en 1510, parent de Charles V), annexée au collège jésuite, possède une belle façade en pierre blanche et conserve de belles œuvres d’art comme la chaire avec sa draperie boisée, la chapelle San Ignazio ou la chapelle San Francesco Saverio recouverte de marbres précieux.

Église Saint-Julien

En face de l’église précédente, l’église Saint-Julien (San Giuliano en italien) est considérée comme un véritable chef-d’œuvre de l’architecture baroque religieuse, attribuée à Vaccarini, et achevée au milieu du XVIIIe siècle.
Sa façade harmonieuse se distingue avec sa partie centrale concave, précédée par une grille en fer. Le dôme est entouré par une loggia polygonale.
L’intérieur baigné d’une belle lumière dorée a un plan octogonal avec deux bras formant une croix grecque.

Plus loin on rejoint le monastère des Pères Crociferi construit entre 1771 et 1780 sur un projet de Francesco Battaglia. Et au bout de la rue se trouve l’entrée de la Villa Cerami.

Galerie

Sur la carte

Informations

Sites externes

Articles sur Catane

S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x