Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Présentation de la cuisine sicilienne

arancino sicile

La cuisine sicilienne est étroitement liée à son histoire, à sa vie religieuse et culturelle.
C’est pourquoi sa gastronomie est variée et complexe, marquée par les différentes cultures qui se sont établies en Sicile ces deux derniers millénaires, en remontant à l’héritage de la Grande Grèce, à la cuisine des nobles français, en passant par les desserts arabes, la cuisine juive, et cetera.

En Sicile, on emploie exclusivement de l’huile d’olive vierge, aussi bien pour cuisiner que pour assaisonner. Le beurre est peu employé (en pâtisserie).
Les mets principaux sont surtout des légumes, des poissons et des fruits de mer. La viande est traditionnellement beaucoup moins cuisinée.
Le poisson, très courant, peut être aromatisé à l’huile et à l’ail ou avec des olives et des câpres, de la chapelure et de l’orange.
Les herbes aromatiques sont abondantes : basilic, persil, menthe, laurier, origan, romarin, sauge, oignons sauvages, graines de fenouil, ainsi que du jasmin, pignons de pin, raisins secs, chapelure grillée, écorce d’orange, zest de citron, et cetera …
Câpres, ail et oignon sont aussi souvent présents dans les préparations, parfois aigre-douces.
Les amandes (dont on fait un lait), noix et pistaches sont aussi fréquemment consommées, dans la préparation de desserts et de boissons, mais aussi pour assaisonner le riz et les pâtes.

adsensefeed

Le repas comprend souvent un plat de légume (fèves, haricots, lentilles, pois-chiches …). Dans la Province de Trapani, une spécialité très populaire est le couscous de poisson préparé avec de la semoule.
Le pain, varié, est très consommé, à raison de 2 à 3 fournées quotidiennes dans les boulangeries, il est souvent au sésame.

La tradition culinaire sicilienne est riche en préparations rapides, simples et peu coûteuses, en vente à emporter, comme par exemple les pane e panelle de Palerme, des fritures, ou bien les arancini : pané garni de riz, légumes ou viandes, …

L’île produit aussi diverses variétés de fromage, dont au lais de brebis. Elle a aussi une solide tradition viticole avec 28 cépages autochtones et 21 vins DOC.
N’oublions pas l’importante variété des desserts (frits, au four, ou à la cuillère) comme les plus célèbres les cannoli, qui sont souvent liés à des traditions religieuses. Ils sont fréquemment aux fruits frais ou sec, souvent à base de ricotta de brebis, de miel mais aussi de chocolat. Ce dernier est artisanalement produit à Modica et confectionné à Palerme.
Les glaces et les granitas ont une place importante dans la vie quotidienne sicilienne depuis des siècle, avec des centaines de goûts différents, dont l’amende qui sert à une excellente granita (granita alla mandorla).

Source photo : http://it.wikipedia.org/wiki/Cucina_siciliana

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Destinations