Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Commentaires récents

Articles similaires

  • Messine

    Messine est à la pointe nord-est de la […]

  • Îles éoliennes

    Au large des côtes du nord-est de la […]

  • Tyndaris et sa lagune

    Tyndaris est une charmante localité du Golfe de […]

  • Hôtels dans les îles éoliennes

    Hôtels dans les îles éoliennes en Sicile, à Lipari, Vulcano, Stromboli ou Salina, appartements, bed and breakfast et chambres d’hôtes.

  • Vulcano

    Vulcano (Vurcanu en sicilien) comptait 715 habitants en […]

  • Stromboli

    Stromboli est la plus spectaculaire des îles de […]

  • Milazzo

    Appelée dans l’antiquité Mylae, Milazzo est une ville […]

  • Lipari

    Lipari était dans l’antiquité déjà connue sous le […]

  • Salina

    Salina est l’île de l’archipel la plus peuplée […]

  • Panarea

    L’île de Panarea est la plus petite des […]

  • Alicudi

    La petite île d’Alicudi, anciennement nommée Ericusa est […]

  • Castroreale

    La petite ville de Castroreale est classée parmi […]

  • Histoire des Îles éoliennes

    La présence humaine sur l’archipel est attestée depuis […]

  • Géologie des îles éoliennes

    Les îles Éoliennes constituent un système volcanique issu […]

  • Activités dans les îles éoliennes, visites et excursions

    Réservation d’activités dans les îles éoliennes, excursions en bateau entre les îlesvisites guidées, etc

  • Près des îles éoliennes

    Destinations siciliennes proches des îles éoliennes, avec Messine à la pointe nord-est de l’île, ou Tyndaris et sa lagune

Filicudi

Filicudi était autrefois nommée Phoenicusa (riche en fougères). Comme l’île d’Alicusi, c’est une des îles de l’archipel les plus propices à la détente et au calme.
Près de 200 personnes vivent dans les localités que sont Filicudi Porto, Vallechiesa et Pecorini, connectées par une jolie route.
Cet ancien volcan est dominé par  le sommet de la Fossa delle Felci (773 mètres). L’île est au trois quarts sauvage, alors qu’à l’est dominent les cultures de figuiers et de câpres.

Visite de l’île

Sur le petit promontoire au sud de l’île, le Capo Graziano est le site d’un ancien village néolithique, avec les vestiges d’une trentaine de cabanes de forme ovale. Aux environs de 2000 avant notre ère, il y avait ici une culture florissante qui commerçait notamment avec la puissante Mycènes en Grèce. Cette culture qui dura près de 5 siècles est documentée au musée archéologique de Lipari. Au pied du promontoire s’étend une belle petite plage de galets.

Une jolie balade en bateau passe par la grotte Grotta del bue marino, la cheminée de La canna, d’autres îlots et criques.

Plusieurs quartiers occupent les hauteurs, comme celui de Liscio avec une belle vue, d’où l’on peut emprunter le sentier pour gravir la Fossa delle Felci et ses 773 mètres.
Un sentier mène à Zucco Grande avec ses maisons abandonnées et les vestiges d’un village préhistorique. On peut rejoindre ensuite Vallone Fontanella, avec une petite source dans une grotte. Un autre sentier depuis Zucco Grande part vers le nord ouest de l’île et la réserve de Ficcarisi dotée d’une belle végétation où vivent quelques faucons.
Plus loin on profite de jolis points de vue sur les îlots à l’ouest de l’île, et en continuant on peut rejoindre la plage occidentale de Siccagni.

Au sud de l’île se trouve le bourg de Pecorini alta et en bas le village de pêcheurs avec sa plage de galets. Des sentiers permettent de rejoindre la pointe de Stimpagnato à l’ouest et un autre monte par un escalier en pierre à Montagnola.

adsensefeed

Sur la carte

Informations

Sites externes

Catégorie îles éoliennes

S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x