Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Commentaires récents

Articles similaires

Palazzo Adriano

Palazzo Adriano, Piazza Umberto I

Description et visite

Au cœur des collines de l’arrière-pays sicilien, entre Palerme et Agrigente, Palazzo Adriano est un havre de paix entouré d’un beau paysage naturel, avec ses sources et son air pur. Sa longue histoire lui a aussi laissé un charmant patrimoine architectural.

Les plus anciennes traces écrites se référant à Palazzo datent du XIIe siècle. Comme dans quelques villages de Sicile, deux communautés se côtoient à Palazzo Adriano. L’une d’origine latine (ou sicane) et l’autre d’origine albanaise, descendant d’immigrés albanais du XIVe siècle, probablement des militaires ayant fuit devant la progression des turcs en Europe orientale.
Ainsi deux rites religieux vivent dans le village, le grec-albanais et le latin.

Le cœur du centre historique du village est l’harmonieuse place Umberto I avec une belle fontaine octogonale du début XVIIe siècle et les deux églises face à face, l’une de rite latin (Maria Santissima del Lume, XVIIe) et l’autre greco-orthodoxe (Maria Santissima Assunta, XVIe). Il existe un ancien château (XIII-XVIIIe) et d’anciens murs défensifs. On y trouve d’autres églises remontant essentiellement aux XV-XVIIe siècles.

Plusieurs scènes de Nuovo Cinema Paradiso de Giuseppe Tornatore y furent tournées (la plupart sauf celles qui se déroulent près de la mer, ces dernières ayant été tournées à Cefalù).
Le personnel du petit “office de tourisme” vous fera visiter avec plaisir le musée dédié au tournage du film avec son exposition photo.
Ce tournage est la raison pour laquelle une fois par semaine (avant 2020 !) un bus de japonais fait escale à Palazzo.

adsensefeed

Dans les environs

Dans les environs la vallée du Sosio (Valle del Sosio) est une des régions les mieux préservées de l’île, avec beaucoup de richesses animales et végétales.
Il y existe des traces géologiques rares de l’ère permienne, avec la “pierre de Salomon”, rocher d’environ 200 mètres de long et la “pierre des Sarrasins”. Ces affleurements comportent de nombreux fossiles d’animaux de l’ère permienne (pendant le paléozoïque), vieux d’environ 250 millions d’années, parmi les plus anciennes retrouvées.
Sur la « montagne des roses » (monte delle rose), qui rejoint 1436 mètres d’altitude, poussent des roses pivoines sans épines qui fleurissent en février (en savoir plus sur l’article dédié à la vallée du Sosio).

Galerie photos

Sur la carte

Informations

Sites externes

Catégorie Monts Sicanes

S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x