Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Commentaires récents

Articles similaires

Tour de l’Etna en voiture

carte-etna-tour-par-la-route-1200

On peut très bien découvrir le territoire de l’Etna en voiture, en passant en particulier par les deux stations d’altitude, dont celles du refuge Sapienza et de Piano Provenzana.
Le trajet proposé compte 165 kilomètres environ, sans les détours proposés, que l’on peut effectuer sur une journée, en partant de Nicolosi, – mais en se levant tôt – , ou bien en profiter sur deux journées, avec par exemple une étape à Linguaglossa ou à Randazzo.
Il traverse les sites les plus intéressants du bas des versants du volcan.
En outre, plusieurs points de départs de randonnées se rencontrent sur ce parcours, que l’on ne mentionne pas ici, mais que vous pouvez consulter sur la page ascension de l’Etna ou les itinéraires renseignés sur le site officiel du parc.

Parcours autour de l’Etna

carte-etna-tour-par-la-route-1200Au départ de Nicolosi, où il est facile de trouver un hébergement, se trouve le siège du Parc de l’Etna. Cette petite ville animée, tant l’été que l’hiver, est considérée comme une porte d’entrée de l’Etna. Son musée volcanologique présente l’histoire et les phénomènes qui animent le volcan et son territoire.
A la sortie du village en se dirigeant en montant la montagne on découvre le masse imposante des Monti Rossi (Monts Rouges en français), les cratères qui se sont formés lors de l’éruption de 1669, et dont les coulées de lave détruisirent une partie de Catane et plongèrent dans la mer.

adsensefeed

En montant la route faisant l’ascension, on passe au pied du parc du mont Vetore (avec un sommet à 1820 mètres d’altitude), dominant le Grand Hôtel du Parc, un établissement désormais en vente qui servait de base aux randonneurs.
4 kilomètres de route plus haut, on atteint le refuge Sapienza (à 1910 mètres d’altitude), le point le plus élevé que l’on peut atteindre par la route, avec les deux beaux cratères Silvestri. D’ici, le télécabine monte en 15 minutes à Montagnola (2500 mètres d’altitude) d’où l’on peut poursuivre l’ascension jusqu’au sommet par un service tout-terrain – ou à pied.

La route descend ensuite jusqu’à Zafferana Etnea (19 km plus loin), en longeant la paroi méridionale de la vallée du Bove (Valle del Bove).
A environ 11 km de la Sapienza, une route de 5,5 km mène au mont Pomiciaro, en contrebas de la Valle del Bove, avec un superbe panorama sur le Val Calanna, les coulées de lave de 1992, jusqu’à la côte.

Nous mentionnons un parc d’attraction pour petits et grands, Sicilia in Miniatura, à moins de 4 km avant d’arriver à Zafferana, avec plusieurs itinéraires, un pour découvrir le monde des dinosaures, l’ère glaciaire, le passé de l’Etna et la Sicile en miniature avec les plus prestigieux monuments de l’île.

De Zafferana on poursuit 7 km vers Milo, puis Fornazzo où l’on prend la route qui remonte le versant sud-est du volcan. Après 12 km d’ascension, un embranchement mène au refuge Citelli situé dans un ancien cratère à 1740 mètres d’altitude. A mi-chemin, un sentier mène aux monts Sartorius, bouches effusives apparues en 1865.
En reprenant la route suivant l’ascension, on croise les coulées de laves issues des monts précédents, et moins de 3 km plus loin, on emprunte la route menant à Piano Provenzana (1810 mètres d’altitude), où l’on arrive après avoir traversé une partie de vastes et anciennes pinèdes.
C’est avec la Sapienza l’autre station d’altitude, où l’on trouve aussi un service tout-terrain menant aux cratères du sommet. En hiver on peut jouir des remontées mécaniques et des pistes de ski de fond. En 2002 une coulée de lave détruisit une partie de la station. Un sentier remonte cette coulée jusqu’aux bouches éruptives, à environ 30 minutes à pied.

On redescend vers Linguaglossa (à 19 km) en traversant la jolie forêt de pins. Dans cette ville, au centre de la production viticole de l’Etna Rosso, le ProLoco accueille un petit musée consacré à la flore, la faune et la géologie de l’Etna, ainsi qu’une section ethnographique avec des objets d’anciennes activité agricoles et artisanales.

En poursuivant vers Randazzo (20 km plus loin) par la SS 120, on traverse plusieurs petits villages situés au coeur du terroir viticole.

Une route alternative pour se rendre à Randazzo est la SP Etna Settentrionale, que l’on prend depuis un croisement situé en descendant de Piano, à 3,5 km avant d’arriver à Linguaglossa. Elle coupe les pentes septentrionales de l’Etna à une altitude plus élevée que la précédente, rejoignant les environs de Randazzo, sans traverser les vignobles ni les villages, mais en croisant plusieurs coulées de laves d’un paysage plutôt sauvage.

Peu avant Randazzo, on croise la coulée de 1981 qui menaça sérieusement la ville. Située sur les rives de l’Alcantara, c’est l’une des villes les plus intéressantes du tour de l’Etna, conservant une empreinte médiévale avec ses façades en pierre volcanique noire, de beaux monuments et deux musées (l’un consacré aux sciences naturelles, l’autre à l’archéologie).

Après Randazzo, en suivant la SS 284, un embranchement à près de 11 km plus loin mène à Maletto, d’où l’on peut faire un détour de 10 kilomètres par la SP 159 pour visiter l’Abbaye de Maniace, fondée en 1174. Elle fut offerte par Ferdinand II de Bourbon à l’amiral Nelson en 1799, où l’ancienne résidence de sa famille est désignée “château de Nelson”.

En poursuivant par la SS 284, on traverse le plateau de Maletto jusqu’à Bronte (à 6 km du carrefour pour Maletto), connue pour ses cultures de pistachiers.

16 km après Bronte, Adrano est une autre ville qui conserve un patrimoine intéressant, avec le le Château normand abritant le Musée archéologique.

Depuis Adrano, on poursuit en sortant de la ville par la contrada Roccazello (ou via Solichiatta), par la SP Monte San Leo, vers Nicolosi (ex Trazzera Adrano-Bivio Sicilo), traversant des oliviers, amandiers et vignes, puis les châtaigneraies de la Feliciosa. A un embranchement on peut faire un détour jusqu’au Mont Intraleo (env 4 km).
On redescend ensuite vers Nicolosi pour fermer la boucle en empruntant sur la fin du parcours une portion de la SP 92.

Informations

Sites externes

Articles sur l’Etna

S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x