Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Commentaires récents

Articles similaires

Monts péloritains

rocca-salvatesta-novara

La chaîne montagneuses des monts Péloritains s’étend au nord-est de la Sicile, sur près de 65 km, séparant la mer Ionienne de la mer Thyrénienne, les deux mers qui se rejoignent au détroit de Messine.
Elle est délimitée au sud par la vallée du fleuve Alcantara qui la sépare des pentes de l’Etna, le plus haut volcan actif d’Europe.
Elle se termine à l’ouest avec les sommets de Rocca Novara et Montagna Grande, marquant la limite avec les monts Nébrodes (dont la différence est notamment la nature géologique), et dont l’altitude rejoint respectivement 1340 mètres et 1374 mètres.
Globalement, ce massif voit une succession de pics, ravins et gorges, le long d’une crête moyenne qui oscille entre 800 et 1000 mètres, avec plusieurs sommets entre 1100 et 1300 mètres.

Après que l’homme et les incendies aient rasé la quasi intégralité de l’ancienne forêt de feuillus, le maquis s’est imposé sur la plus grande partie. Des reboisements ont lieu depuis la fin du XIXe siècle, avec pins et de feuillus, redonnant de la vigueur forestière à plusieurs milliers d’hectares désormais protégés.
De nombreux sentiers ont été aménagés pour découvrir ces massifs. Certains longent la ligne de crête du massif, alors que beaucoup remontent des villages en contrebas, par des routes ou des chemins muletiers, en suivant les vallons (dits fiumari, larges lits de torrents) et desservant d’anciennes mines.

adsensefeed

Mont Antennamare

Près de Messine, des chemins et une route (à 20 km de la ville) mènent au sanctuaire dédié à la Madonna di Camaro (dit Madonnuzza) construit en 1911 proche de l’ancienne forêt de Camaro, sur le mont Antennamare.
On peut admirer le spectaculaire paysage des deux mers : Ionien et Tyrrhénienne, proche du Capo Peloro, et parfoit le passage d’oiseaux migrateurs.

Mont Scuderie et Fiumedinisi

Une belle promenade de 2h dans la nature rejoint un des plus beau site du massif, avec le mont Scuderie qui culmine à 1253 mètres, dans la « réserve naturelle Fiumedinisi et de Monte Scuderi » traversant des vallons et des bois de feuillus où règnent faucons et buses, passant devant d’anciennes grandes glacières. Le panorama s’étend de la mer à la péninsule italienne et à l’Etna.

Le sommet est un très vaste plateau gardant des traces du passage de l’homme, depuis la préhistoire jusqu’au haut Moyen Âge. Il s’y trouvait peut-être la ville byzantine de Micos. Une très ancienne légende raconte qu’un fabuleux trésor serait enfoui par là, qui est recherché depuis le moyen-âge ! Autant par les autochtones, que par des nobles ou des rois de Sicile !

Les vallées ont longtemps été exploitées pour les métaux, tel que l’argent, l’or, l’alun, le cuivre, le fer…
De beaux chemins remontent les vallons au nord du village Fiumedinisi, à commencer par la rivière du même nom. Un de ceux-ci est le vallon de la Valle Lameri rejoint le Piano Margi où commence un beau chemin muletier montant au Pizzo Sale.
Le plus beau vallon es la Vallée des Ermites sur le flan occidental du mont Scuderie, où la rivière est encadrée de hautes parois, avec une flore et une  faune florissantes. Beaucoup d’ermites ont habité dans les grottes qui s’y cachent. On peut aussi y découvrir les ruines d’un sanctuaire.

La dorsale péloritaine par la route

On peut traverser les monts péloritains par la route, sur près de 70 km, en partant du sanctuaire d’Antennamare près de Messine, jusqu’à Portella Mandrazzi près de Rocca de Novara di Sicilia.
Bien que théoriquement carrossable, des endroits peuvent être difficiles et un tout-terrain est conseillé pour éviter les mauvaises surprises.
Le chemin relie les sommets d’Antennamare (1127 m), du mont Poverello (1279 m), de la Croix (1214 m), du mont Fossazza (1245 m), de la Vernà (1286 m), de Montagna Grande (1374 m), Rocca Novara (1340 m), jusqu’à Portella Mandrazzi (1125 m).
De nombreux axes secondaires et chemins passent par des ruines de châteaux, de villages abandonnées, forêts et rivières.

A Antennamare près de Messine, on peut admirer le spectaculaire paysage des deux mers (Ionienne et Tyrrhénienne) et parfois le passage d’oiseaux migrateurs.
Le long du chemin, on peut également bifurquer pour accéder au Mont Scuderi (1254 mètres), un bel endroit plein de charme et d’histoire (voir ci-dessus).
Porta Mandrazzi (1125 m) se trouve dans un bois luxuriant, proche de la forêt de Malabotta.

Camino dell’Anima

Le Camino dell’Anima (chemin de l’âme en français), relie à pied le Sanctuaire de Dinnammare à la Basilique Sanctuaire de Tyndaris en 6 jours, sur 120 km en longeant la Dorsale des Monts Péloritains. Ce chemin est aussi appelé route militaire ou “regia trazzera”, une ancienne voie de communication, utilisée probablement aussi par les Romains.
Ce chemin a été mis en valeur par l’association de randonnées pédestres Peloritani (lire www.camminareipeloritani.it).

Carte

Informations

Sites externes

Catégorie Région de Messine

S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

  • HimèreHimère
    Himère (Himera en italien) est une ancienne cité grecque de Sicile qui …
  • Autres palais de PalermeAutres palais de Palerme
    Les palais à Palerme sont nombreux, en voici une sélection pour compléter …
  • Château d’EuryaleChâteau d’Euryale
    Situé à 7 km à l’ouest de Syracuse, le château d’Euryale (castello …
  • Monterosso AlmoMonterosso Almo
    Monterosso est une petite ville des monts Hybléens, perchée à 700 mètres …
  • Hôtels à ModicaHôtels à Modica
    Hôtels et hébergements à Modica en Sicile, appartements, bed and breakfast, en …
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x