Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Commentaires récents

Articles similaires

Visite et monuments de Taormine

Taormine, piazza 9 aprile

Visite de Taormine en passant par les principaux sites de la ville. Ci-dessous, sont listées quelques précisions sur les monuments et lieux.

Itinéraire

Avant d’entrer par le nord-est dans le cœur de la ville, on peut visiter l’église baroque San Pancrazio, bâtie sur les vestiges d’un ancien théâtre grec.
Passant la Porta Messina, s’engageant dans la rue principale, le premier édifice remarquable rencontré est le Palais Corvaja de style arabo-normand et gothique catalan.
A proximité on découvre la cavea de l’antique Odéon romain, et l’église Sainte Catherine d’Alexandrie.

De cette place on peut emprunter la Via del Teatro pour visiter le plus bel endroit de Taormine, avec le théâtre gréco-romain et son site spectaculaire.

En revenant sur ses pas on peut emprunter de nouveau le Corso Umberto I, la rue principale de la ville, avec tout son assortiment de boutiques touristiques et de quelques artisans locaux. Se dirigeant vers le centre, on découvre dans une ruelle parallèle les naumachies, les murs d’une terrasse antique qui soutenait une citerne romaine.
On peut faire un détour pour profiter dans cette partie de la ville du beau jardin public avec ses terrasses qui surplombent la mer.

On rejoint ensuite la Piazza IX Aprile, place centrale du centre historique, d’où une grande terrasse piétonne offre un vaste panorama sur la côte. Sur la place s’affiche l’élégante église baroque Saint-Joseph.
De l’autre coté de la place, la Porta di Mezzo traversant la tour de l’Horloge est le passage vers le quartier médiéval de Taormine, où les édifices sont enrichis d’éléments architecturaux de style roman et gothique.

Le corso rejoint 300 mètres plus loin le Palais Ciampoli, puis la charmante cathédrale Saint-Nicolas, avec son apparence austère, élevée au XIIIe siècle, sur une jolie place avec une fontaine baroque.
Le palais médiéval normand a appartenu aux ducs de Santo Stefano, dont l’architecture compte des éléments de style gothique, arabe et normand. Sur les hauteurs, se trouve le palazzo de la Badia Vecchia (ancienne tour puis église du XVe siècle) avec son musée archéologique.
A proximité la Porta Catania s’ouvre dans les murs de la cité médiévale, et à l’extérieur la petite église Sant’Antonio fut érigée au XIVe siècle.

Sur le rocher dominant le village se dressent les vestiges d’un château (castello saraceno) à 400 mètres au dessus de la mer, et l’étonnant sanctuaire de la Madonna della Rocca, petite église creusée dans la roche, que l’on peut rejoindre par un escalier.

Environs de Taormine

Face à la ville, l’île Isola Bella peut être rejointe à pied à marrée basse.
Giardini-Naxos, en contrebas de Taormine, est une station balnéaire appréciée des siciliens pour sa plage. Il a plusieurs plages dans les environs du centre ville, dont la plus accessible de Mazzaro.
Dans les terres, le bourg médiéval de Castelmola domine Taormine depuis le mont Tauro.

adsensefeed

Théâtre grec de Taormine

Taormina - Teatro greco

Théâtre grec de Taormine

Le très beau Théâtre Grec de Taormine, construit au IIIe siècle avant notre ère est devenu l’emblème de la ville, immortalisé par de nombreux peintres au cours de l’histoire : lire l’article consacré au théâtre de Taormine.

Odéon romain

Ce petit théâtre fut construit après que les romains établirent une colonie militaire en 21 avant J.-C., sous Octave Auguste, au centre de la cité de l’époque. Il date probablement du IIe siècle. Son architecture est une copie de celle du théâtre principal, avec scène, orchestre et cavea.
Sa capacité était réduite à environ 200 spectateurs, probablement des notables, militaires ou haut-fonctionnaires. Il a été redécouvert en 1893 à l’occasion de travaux.

Palais de Corvaja

Taormine, Palais Corvaja

Palais Corvaja

Proche de l’Odéon romain le Palazzo Corvaja est un exemple classique des changements culturels connus au cours des siècles par beaucoup de villes siciliennes.
Sa construction remonte à l’époque arabe, dont il reste la tour. Les fenêtres à meneaux sont de style gothique-catalan et une salle est d’origine normande. Sa cour intérieure est pittoresque.
L’édifice qui appartenait à l’ancienne famille des Corvaja, fut le siège du parlement sicilien au XVe siècle. Il héberge de nos jours le musée sicilien d’art et des traditions populaires.

Santa Caterina d’Alessandria

Taormine, Santa Caterina d'Alessandria

Santa Caterina d’Alessandria

Sainte-Catherine d’Alexandrie fut élevée avec une architecture baroque dans la première partie du XVIIe siècle sur la scène de l’Odéon romain.
Le beau portail est en marbre rose de Taormine et décoré par deux colonnes avec des chapiteaux corinthiens soutenant un fronton cassé. Il est dominé par la statue de Sainte Catherine encadrée de deux petits anges, puis une fenêtre ornée de deux cariatides, et d’un architrave en forme de fronton de temple. On retrouve à l’intérieur une crypte et les vestiges antiques de murs et de pavements.

Naumachies

Dans une rue parallèle au corso Umberto, des façades romaines en brique sont désignées comme Naumachies de Taormine. C’était probablement des murs de soutien d’une terrasse pour une citerne. Son nom vient de l’idée que les romains y simulaient des reconstitutions de batailles navales.
En face, un espace était probablement un gymnase.

San Giuseppe et Piazza IX Aprile

Taormine, piazza 9 aprile

Piazza IX Aprile

Dominant la Piazza IX Aprile, l’élégante église Saint-Joseph (San Giuseppe) fut construite autour de 1700 avec une architecture baroque, précédé d’un bel escalier à double rampe.
La place offre un très beau panorama sur la baie et l’Etna.
Le portail monumental de l’église a été réalisé avec des marbres de Taormine. Une coupole recouvre la croisée et à l’intérieur on trouve des décorations de stucs avec motifs floraux, anges ailés, etc. Des peintures représentent des prophètes et des scènes des évangiles.

Tour de l’Horloge

La place est fermée par l’ancienne tour de l’Horloge, percée de la porte Porta di Mezzo, séparant la partie de la ville d’origine antique du quartier médiéval. Elle fut érigée autour du XIIe siècle sur les vestiges de l’enceinte antique de la ville, puis reconstruite au XVIIe siècle.

Porta Messina et Porta Catania

Taormina, Porta Catania

Porta Catania

Le nord de la ville était autrefois protégé par des remparts arabes, où se dresse aujourd’hui la Porta Messina, anciennement nommée “Porta Ferdinandea”, commandée par Ferdinand Ier pour remercier la ville de sa fidélité aux Habsbourg.
Côté occidental de Taormine, on entre dans le centre historique par la Porta Catania (anciennement Piazza del Tocco).

Cathédrale et piazza Duomo

Cathédrale de Taormine

Cathédrale de Taormine

Le Corso Umberto rejoint la Piazza del Duomo avec sa belle fontaine de style baroque.
La cathédrale San Nicolò di Bari (Saint-Nicolas de Bari) a été construite au XIIIe siècle sur les vestiges d’une église plus ancienne. Elle fut souvent rénovée au cours des siècles.
Son aspect austère et cubique évoque les édifices normands. Elle est entourée de créneaux sur l’ensemble de son périmètre.
En façade, la porte principale du XVIIe (renaissance) est dominée par une petite rosace et se trouve entre deux fenêtres ogivales. Deux autres portes datent des XVe et XVIe siècles. L’intérieur formé de trois nefs conserve des peintures d’Antonino Giuffrè (1436) et un polyptyque d’Antonello de Saliba (1504).

Jardin public

Le jardin public construit comme un typique jardin anglais à la fin du XIXe siècle était la propriété d’une noble anglaise Lady Florence Trevelyan.
Il est composé de terrasses reliées par des escaliers, avec des petites places desquelles on a de belles vues sur la baie, plusieurs espèces originales d’arbres et un petit jardin botanique. Y ont été construites des bâtiments originaux d’influence orientale.

Palais Duchi di Santo Stefano

Taormina, Palazzo duchi di santo stefano

Palais duchi di santo stefano

Près de la Porta Catania, l’entrée sud-ouest de Taormine, le palais des duchi di Santo Stefano est une structure arabo-normande et un chef-d’œuvre de l’art gothique sicilien.
Le palais actuel qui date du XIVe siècle possède un beau jardin. Il hébergeait la famille noble d’origine espagnole De Spuches.
C’est aujourd’hui le siège de la Fondation Mazzullo, un fameux sculpteur dont beaucoup d’œuvres y sont exposées.

Église San Pancrazio

L’église Saint-Pancrace de Taormine (San Pancrazio), qui était évêque et martyr, saint patron de Taormine, se dresse sur les ruines du temple grec de Jupiter Serapis. Son architecture baroque date de la seconde moitié du XVIe siècle.
Le portail principal est remarquable avec son architrave et ses deux colonnes de style ionien. Des huiles à l’intérieur représentent le martyre de San Nicone, la consécration de San Massimo et une fresque représente Tofano Cerameo, le dernier évêque de Taormine au XIe siècle.
Le maître-autel est riche de marbres polychromes et deux colonnes de style ionien.

Isola Bella

Isola Bella

Vue sur Isola Bella

L’îlot d’Isola Bella est un des emblèmes de Taormine, relié à la terre par une bande de galets en partie submergée.
Il fut acheté en 1860 par Lady Florence Trevelyan, une noble anglaise qui y vécut en exil, après que la reine Victoria l’expulsa de la cour anglaise. Celle-ci avait en efffet appris que Lady Trevelyan était l’amante de son cousin Édouard VII, le futur roi d’Angleterre.
Lady Florence s’y consacra à la culture de plantes, créant un jardin toujours présent et construisit une charmante demeure. Ayant épousé Salvatore Cacciola, l’île est à leur mort devenue la propriété de la famille Cacciola.
C’est devenu un hôtel de luxe dans les années 1950, puis un espace protégé depuis 1984, acheté en 1990 par le Département du patrimoine culturel, et en 2011, un Musée régional y est créé.

Plages de Taormine

La plus jolie plage de Taormine est celle d’Isola Bella, avec son cadre face à l’ilot, avec des galets et une langue sableuse à marée basse.

La charmante plage de Mazzarò est la principale plage de Taormine, accessible depuis le centre par le funiculaire, avec ses petits galets. On peut partir en excursions en bateau, visiter la grotte bleue (grotta azzura) avec ses eaux bleues cristallines.
La plage de Spisone un peu plus au nord est une des plus belles, avec des établissements balnéaires et des étendues de plage libre. La côte est en grande partie caractérisée par des galets, la mer est claire.
Accessible depuis le centre de Taormine, la plage de Villagonia est composée de roches et galets, où la mer est calme et cristalline.
La plage de Mazzeo au nord de Taormine, de sable, est la moins touristique (en relatif), avec plusieurs établissements privés et aussi des étendues gratuites.

Il y a d’autres plages dont celle de Giardino-Naxos.

Galerie photos

Monuments de Taormine

Village et environs de Taormine

Informations

Sites externes

Articles sur Taormine

S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x