Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Produits de la mer

Le sel marin

Les Siciliens ont une longue tradition de production du sel, déjà connue des grecs et des phéniciens, avec une concentration de marais salants (salines) autour de Trapani. Dans l’antiquité, on faisait séché du poisson dans les marias salants, pour devenir un met considéré comme le plat du pauvre.

L’île a de nombreux marais, moins que par le passé où on en trouvait en grand nombre dans la province de Syracuse. Mais dans la seconde moitié du XXe siècle, toute cette activité a disparue de la région, en partie en raison du développement sur la côte au nord de Syracuse de polluantes zones pétrochimiques de raffinerie, impactant toute l’industrie alimentaire.
C’est dans la province de Trapani que se concentre désormais l’essentiel de la production, avec les Salines en activité de Trapani et des marais salants de la lagune (île de Mozia).
Les marais salants qui ne sont pas en activités : Priolo, Vendicari, Augusta, de la Ciane.

 

Poissons et crustacés

La Sicile compte une vaste variété de poissons dans ses recettes, résultat d’une ancienne tradition qui a vu la population, en particulier celle des côtes, se nourrir principalement de produits de la mer.
Le poisson frais se trouve facilement sur les marchés quotidiens ou hebdomadaires se tenant dans l’ensemble des villes de l’île.

Les variétés de poissons les plus fréquentes dans les mers de Sicile sont: les anchois, la dorade, la rascasse rouge, le grondin, le merlu, le mulet cabot, le poisson marteau, le saint-pierre, l’espadon, le poulpe, la sardine, le thon rouge, le thon blanc, le sar, le rouget et de nombreuses autres espèces.

Crustacés et mollusques les plus présents : moules, palourdes, oursins, langoustines, crabes, crevettes, pétoncles, calamars, seiches, divers escargots de mer.

Mentionnons aussi les poissons d’eau douce, comme la truite sicilienne, aussi dite truite sarde, dont l’élevage cherche à s’étendre.

Parmi les produits marins siciliens qui ont obtenu un label, on trouve : la crevette rouge de Sicile (AOP) ; la sardinelle salée de Lampedusa (Slow Food); la masculina (anchois) de Magghia (Slow Food).

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Destinations