Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Les produits de la terre

Beaucoup de plantes aromatiques, herbes, épices méditerranéennes et moyen-orientales poussent en Sicile.
Les plus courant sont les feuilles de laurier, utilisées pour parfumer les viandes, le poisson, ou encore des liqueurs, et même certains médicaments naturels.
Le basilique sert à aromatiser les sauces à la tomate et les pesto (pesto génois ou sicilien).
Les câpres sont très communes en Sicile, dont les fruits sont conservés dans le sel ou marinés. Ils sont fréquemment employés, en particulier dans les plats de poissons. Les plus connues en Sicile sont celles de l’île de Pantelleria, de grosse taille et goutteuses comme ses autochtones.
Le fenouil sauvage est l’une des herbes les plus courantes, poussant naturellement un peu partout. Il est en particulier employé dans la préparation de saucisses avec du piment.
La menthe, très répandue, est même employée dans les desserts. Elle sert souvent à aromatiser les aubergines grillées et marinées dans l’huile d’olive. Un autre type de menthe, la Nepita, est aussi fréquemment employée.
L’origan, qui y pousse en abondance, dans les endroits rocheux, est séché et très utilisé. Citons aussi le persil, le romarin, le thym et la sauge.

Les épices sont bien diffusés dans la cuisine sicilienne. Ainsi, pour faire le couscous, il faut beaucoup de curcuma, cumin, paprika, coriandre, cannelle, piment et d’autres.
Parmi les épices les plus pittoresques de l’île, sont les fleurs de sel à l’orange ou fleurs de sel au citron, produits à partir du sel marin et des fruits.
En Sicile, une autre épice est importante, le safran, très populaire, car il assaisonne les arancini.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Destinations