Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Commentaires récents

Articles similaires

  • Visite de Palerme

    On peut explorer Palerme selon des thématiques géographiques, […]

  • A voir à Palerme

    On vous présente sur cette page les sites […]

  • Carte interactive de Palerme

    Carte interactive de Palerme avec ses principaux monuments.

  • Monuments de Palerme

    Rubrique dédiée aux monuments de Palerme : ses plus belles églises, les palais remontant au moyen-âge, les musées, ou les parcs et jardins et les autres édifices que l’on peut découvrir

  • Eglise Sainte-Marie de l’Amiral (la Martorana)

    L’église de la Martorana se distingue pour les […]

  • Eglise San Cataldo

    L’église San Cataldo se trouve sur la Piazza […]

  • Santa Maria della Catena

    L’église de Santa Maria della Catena (Sainte-Marie de […]

  • Eglises de Palerme

    Les plus belles églises de Palerme datent de l’époque normande, avec une architecture inspirée des constructions arabes, comme la cathédrale, Saint-Jean des Ermites, la Martorana, San Cataldo ou la splendide Chapelle Palatine du Palais des Normands.

  • Saint-François d’Assise

    Historique et description Construite une première fois en […]

  • Eglise du Gesù

    L’église du Jésus (Chiesa del Gesù en italien), […]

  • Places, sites et quartiers à Palerme

    Lieux de Palerme, autour des places et des quartiers remarquables, tel que les places Bellini ou Pretoria, les quartiers de Vucciria ou de Ballaro avec leurs marchés

  • Sainte-Catherine d’Alexandrie

    L’église Sainte-Catherine jouxte un monastère fondé au XIVe […]

  • Eglise Saint-Dominique

    L’église de San Domenico, sur la place homonyme, […]

  • Palais et théâtres de Palerme

    Les palais et les théâtres de Palerme, dont le Palais des Normands du XIIe siècle ou les plus récents, comme les palais Galletti ou Chiaramonte Steri, et les deux grands théâtres de la ville. Carte et descriptions

  • Musées de Palerme

    Parmi les musées de la capitale sicilienne, le musée archéologique régional est un des plus importants, puis la Palais Abatellis, mais aussi le musée diocésain, le musée des marionnettes, de la faïence, ou les galeries d’art moderne et contemporain

  • Autres églises de Palerme

    Présentation d’une quinzaine d’églises de Palerme, en complément […]

  • Photos de Saint-Jean des Ermites

    Voir aussi Églises de Palerme

  • Autres monuments

    Les autres édifices et monuments à Palerme, comme les portes monumentales, ponts, tours, etc

  • Activités à Palerme, visites guidées et excursions

    Réservation d’activités à Palerme et dans ses environs, visites guidées, dégustations, etc

Saint-Jean des Ermites

San Giovanni degli Eremiti, Palermo

L’église Saint-Jean des Ermites (San Giovanni degli Eremiti en italien), un des monuments les plus emblématiques de Palerme, église normande d’origine médiévale, marquée par le style arabo-normand de l’époque.

Historique

Eglise saint-jean des ermites, Palerme

Cloitre bénédictin

Au VIe siècle, il existait déjà une église, où auparavant se trouvait un lieu de culte païen avec la présence d’une source souterraine et d’une grotte. Une mosquée y fut installée sous la domination arabe, avant d’être reconstruite sous Roger II de Sicile vers 1140 pour devenir un monastère confié aux bénédictins du Montevergine.
Situé dans les jardins du Palais Royal, et à proximité de la rivière Kemonia (aujourd’hui drainée), son abbé était un des personnages les plus importants de la cour.
Lors des siècles qui suivirent les normands, le couvent perdit de son prestige. Les édifices furent modifiés et au XVIe siècle l’église fut incorporée dans un autre bâtiment.
Une restauration de la fin du XIXe, par l’architecte Giuseppe Patricolo, rendit à l’église son aspect d’origine, le stuc intérieur fut retiré et les bâtiments ultérieurs au moyen-age furent démolis.

Du complexe monastique qui comprenait la salle capitulaire, un dortoir, un réfectoire, le cimetière, l’église et le cloître, on peut encore admirer l’église, le cloître et quelques vestiges du monastère.

adsensefeed

Architecture et description

Eglise saint-jean des ermites Le transept et la sacristie occupent la cour rectangulaire qui était le corps principal de la mosquée. Le mur nord de cette cour est devenu le mur sud de l’église.

L’église est un modèle de style normand, construite conformément aux modèles architecturaux islamiques : des proportions générales harmonieuses et relativement petites, des formes géométriques simples (cubes surmontés de dômes hémisphériques).

Orienté à l’Est, l’église est en forme d’une croix de Saint Antoine (en T).
Les murs latéraux de l’église sont percés de fenêtres en ogive. Elles étaient parées de transennes de plâtre en arabesque, redécouvert au XIXe. Une copie se trouve ici, un original est hébergé à la Galleria di Palazzo Abatellis .

L’intérieur de l’église est composé de structures cubiques surmontées d’ un dôme, répété cinq fois, deux dans les travées de la nef, trois dans le transept.

Cette combinaison du carré, représentant la terre, et du cercle, représentant le ciel, existait autant dans la culture islamique Fatimide que dans l’Empire byzantin.

Eglise saint-jean des ermitesDes niches angulaires étaient le seul élément décoratif de cet intérieur épuré, faisant la jonction entre la base rectangulaire et la coupole.

La restauration de 1880 révéla que la droite du transept de l’église, correspond à l’ancien bâtiment islamique (ayant été une salle rectangulaire, un portique et une cour ouverte). Il reste les bases des piliers qui divisaient cet espace. Le plafond était couvert de voûtes ogivales.
Cette « qubba », cubes surmontés d’un dôme rond, typiquement de style musulman, se retrouve dans d’autres églises contemporaines à celle-ci comme San Cataldo et Saint-Jean des Lépreux.

De l’époque normande, ont survécu quelques restes de fresques médiévales : Marie trônant entre Saint Jean et Saint Jacques. Des traces sur le mur droit de l’église correspondent à l’ancien portique. A l’intérieur de l’enceinte redécouverte se trouvait un un cimetière normand.
Le cloître du couvent, probablement du XIIIe siècle puis remanié, est rectangulaire, encadré de colonnes couplées séparées par des arcades en ogives. On y trouve aussi une citerne arabe.

Au XIXe, un jardin exotique fut planté à l’entrée du site, l’occupant encore de nos jours.

Carte

Informations

Chiesa di San Giovanni degli Eremiti
Via dei Benedettini, 20, 90134 Palermo PA

Sites externes

Voir aussi

Monuments de Palerme

S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x