Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Piazza Duomo et cathédrale de Catane

Duomo di Catania

La Piazza Duomo est le point de départ d’une visite touristique de Catane, centre de la ville, résultat de la reconstruction qui a suivi le tremblement de terre désastreux de 1693, avec la cathédrale, la mairie et des palais baroques. Ses qualités architecturales lui ont valu l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco.

Lieu de rencontres et de manifestations, il s’y déroule entre autres la grande fête annuelle de Sainte Agathe, la patronne de la ville.

Au centre de la place se trouve la fontaine de l’éléphant, symbole de Catane ; le palais côté nord, le Palazzo degli Elefanti (palais des éléphants en français), est le siège de la mairie, œuvre du XVIIe de Vaccarini. En face le Palazzo dei Chierici (palais des clercs) date du début du XVIIIe. A côté, la place est fermé par la porte d’Uzeda, construite en 1695, proche de la fontaine Amenano. A deux pas vers le sud, on rejoint le typique marché de poisson, la Pescheria.

Sous la place s’étendent les antiques thermes Achilliane., accesible depuis le musée diocésain au Palais dei Chierici.

adsensefeed

Cathédrale

Duomo di Catania

Duomo de Catane

La cathédrale, dédiée à Sainte Agathe, fut édifiée vers la fin du XIe siècle par le roi normand Roger Ier.
Elle fut reconstruite après le terrible tremblement de terre de 1693. La façade baroque est une œuvre remarquable de Vaccarini, achevée en 1758.
De l’époque normande demeure les trois hautes absides de pierre volcanique et une partie du transept.
Outre les reliques de Sainte Agathe, la cathédrale abrite aussi le tombeau de Vincenzo Bellini, célèbre compositeur originaire de la ville (1801-1835).

Fontaine de l’éléphant

Catane en Sicile

Catane en Sicile

Devenu le symbole de la ville, ce monument est composé d’un éléphant en pierre de lave de l’époque romaine sur le dos duquel se dresse un obélisque d’origine égyptienne, qui viendrait d’Assouan. C’est aussi une œuvre due à Vaccarini.
Sur les côtés de l’éléphant, le manteau de marbre est gravé par les symboles d’Agathe de Catane, la sainte patronne de la ville. L’obélisque est aussi surmonté par le symbole de la sainte.
Selon la légende, l’éléphant aurait appartenu à un mage et aurait le pouvoir de calmer les violences de l’Etna.

Fontaine Amenano

Une rivière souterraine traverse la ville de Catane, l’Amenano, qui autrefois alimentait un lac à l’ouest de la ville, recouvert par une coulée de lave en 1669. On en voit une résurgence avec la fontaine de l’Amenano (1867), en marbre blanc, au côté sud de la piazza Duomo.

Palazzo degli Elefanti

Le Palazzo degli Elefanti abrite la mairie de Catane. Il fut érigé après le séisme de 1693 pour remplacer le Palazzo Senatorio du XVIe siècle, avec la participation de Vaccarini, et à l’intérieur des œuvres d’art de Giuseppe Sciuti, Emilio Greco, Francesco Contraffatto.
Derrière son grand portail on découvre d’anciens carrosses employés par la municipalité.

Palazzo dei Chierici

La palais a en partie été construit sur les restes de l’ancien évêché par l’architecte Alonzo di Benedetto, puis par Francesco Battaglia. Il accueille aujourd’hui des bureaux de la ville. En descendant les escaliers à droite du palais, on tombe sur la Porta Carlo V face à la Pescheria, avec un épigraphe de 1553. Elle faisait partie des murs défensifs.

Musée diocésain et thermes d’Achilliane

Le musée diocésain de Catane est situé dans le palais dei Chierici adjacent à la cathédrale Sainte Agathe. On peut accéder aux terrasses et profiter de belles vues, de la mer à l’Etna et sur la place.
Depuis le musée on peut aussi accéder au complexe souterrain des thermes Achilliane, découvrir les structures antiques et où coule la rivière Amenano.
Le musée est structuré en deux sections avec dans la première, le mobilier sacré de la cathédrale de Catane et dans la seconde des objets d’autres églises de la ville et de la région, et une pinacthèque.

Agathe de Catane

Sainte patronne de Catane, cette jeune vierge était dévouée à Jésus. Agathe ne céda pas aux avances du préfet romain Quintanius qui la fit torturer en 250 et lui fit arracher les seins.
Saint-Pierre l’aurait guérit, elle fut alors exécuté en étant traînée sur des charbons ardents.
Ses reliques sont abritées dans la cathédrale de Catane.

Sur la carte

Galerie

Dans la même catégorie

  • CataneCatane
    Deuxième ville la plus peuplée de Sicile après Palerme, Catane a affronté au cours des siècles de terribles tremblements de ...
  • Hôtels à CataneHôtels à Catane
    Hôtels à Catane en Sicile, au pied de l’Etna. Appartements, hébergements ou agritourismes dans les environs, et bed and breakfast.
  • Visite de CataneVisite de Catane
    L’intéressant centre historique de Catane est notamment marqué par une architecture baroque, dont une partie a été inscrite avec sept ...
  • Églises de Catane
    Au delà de cet article consacré aux églises de la ville, consultez aussi l’article sur la Piazza Duomo avec la ...
  • Via CrociferiVia Crociferi
    La via Crociferi est la « rue des églises de Catane » et la plus emblématique manifestation de l’architecture baroque ...
  • Sites antiques de CataneSites antiques de Catane
    Amphithéâtre romain Situé sur un côté de la Piazza Stesicoro, l’amphithéâtre est un des témoins majeurs de la période romaine à ...
  • Via EtneaVia Etnea
    La Via Etnea est la principale artère commerçante du centre de Catane, une très longue rue bordée par des boutiques, ...
  • Palais de Catane
    Au delà de cet article consacré aux palais de la ville, consultez aussi l’article sur la Via Etnea où l’on ...
  • Piazza et théâtre BelliniPiazza et théâtre Bellini
    Situé vers le nord-est de la Piazza Duomo, sur la place homonyme le théâtre Bellini est le plus important de ...
  • Château UrsinoChâteau Ursino
    Le château Ursino a été construit entre 1239 et 1250 sur ordre de Frédéric II de Souabe. Depuis 1934, il ...
  • Monastère bénédictin et San NicolòMonastère bénédictin et San Nicolò
    A l’ouest de la Piazza Duomo, sur la Piazza Dante s’affiche le grand monastère bénédictin, qui à l’origine devait être ...
  • Musées de Catane
    Monastère bénédictin Visite du vaste monastère et du musée consacré à l’ancien complexe couvent. Piazza Dante Alighieri 32 Voir l’article sur le monastère ...
  • Autres sites de Catane
    Porta Garibaldi Au sud-ouest du centre de Catane, à plus d’un kilomètre de la Piazza Duomo, la Porte Garibaldi fut édifiée ...
  • Catane souterraine
    Les coulées de laves ont périodiquement recouvert une partie de la ville, enfouissant une partie du passé de Catane, qui ...
  • Autour de CataneAutour de Catane
    L’Etna Dans les environs de Catane, le parc de l’Etna est une découverte spectaculaire du volcan actif le plus haut d’Europe, ...
  • Folklore et gastronomie CataneFolklore et gastronomie Catane
    Fête de Sainte-Agathe La principale fête de Catane est celle de Sainte-Agathe, qui dure trois jours. Après un mois de préparation, ...
  • Histoire de CataneHistoire de Catane
    Catane était à l’origine une implantation Sicane, qui était déjà un village important à partir du XIIIe siècle avant J-C. ...
  • Aux environs de CataneAux environs de Catane
    Destinations siciliennes proches de Catane, dont l’Etna qui s’élève vers le nord-ouest, Taormine le long de la côte au nord, ...

Informations

Sites externes

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Destinations principales