Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Commentaires récents

Articles similaires

Visite de Catane

Catania, Piazza Bellini

L’intéressant centre historique de Catane est notamment marqué par une architecture baroque, dont une partie a été inscrite avec sept autres villes du Val di Noto au patrimoine de l’Unesco.

Catane garde des traces de la plupart des cultures qui s’y sont installées, tels que les Ostrogoths, les Arabes, les Normands, les Souabes, les Angevins, les Espagnols, les Piémontais et les Bourbons.

Incontournable lors d’une visite de Catane, la place de la cathédrale, la piazza Duomo, est entourée de palais, et au centre se dresse la fontaine de Vacarini, avec son éléphant sculpté dans une pierre volcanique à l’époque romaine, surmonté d’un obélisque égyptien. L’éléphant est devenu le symbole de la ville.
Une rivière souterraine traverse la ville de Catane, l’Amenano, qui autrefois alimentait un lac à l’ouest de la ville, recouvert par une coulée de lave en 1669. On en voit une résurgence avec la fontaine de l’Amenano, en marbre blanc, au côté sud de la piazza duomo (XIXe). Dans la palais Chierici le musée Diocésain permet de découvrir la rivière et de vastes thermes.
A proximité de la piazza Duomo se trouve le traditionnel marché aux poissons de Catane, la pescheria, où se vendent aussi bien d’autres produits comme la viande, les fruits et légumes ou restauration de rue.

On remarque dans la ville de nombreux petits kiosques, apparus à la fin du XIXe siècle, proposant des rafraîchissements, à partir d’agrumes et d’eau gazeuse, et qui sont devenus des points de rencontre de quartiers.

Les sites les plus remarquables sont d’abord, autour de la piazza Duomo, l’église de la Badia côté nord, le théâtre Bellini vers l’est, ou la rue Etnea qui part vers le nord, principale rue marchande de la ville, occupée entre les boutiques par différents édifices baroques.

A l’ouest de la piazza Duomo, la splendide Via Crociferi est aussi désignée comme la « rue des églises », où se succèdent de remarquables édifices baroques, typique du XVIIIe siècle.

La Via Etnea rejoint la Piazza Stesicoro, avec églises baroques et palais et les restes de l’amphithéâtre romain. Plus loin, on peut se détendre dans le joli parc de la Villa Bellini.

Près de 800 mètres à l’ouest de la Piazza Duomo, on passe par les vestiges antiques du théâtre greco-romain ou de thermes, avant de rejoindre la piazza Dante où se dresse l’église San Nicolò et le vaste monastère bénédictin.

Du côté sud du centre, le château Ursino édifié au XIIIe siècle accueille le musée municipal.

On rencontre de nombreux autres palais baroques à Catane, dont le plus vaste est le Palais Biscari, côté est du centre, situé en face du Palais Platamone, sans parler d’églises splendides que l’on découvre en divers lieux de la ville (collégiale, San Francesco d’Assisi, etc …).

Un autre aspect digne d’intérêt de la ville, sont ses souterrains, dont plusieurs thermes antiques, hypogées ou tombes.

adsensefeed

Articles sur Catane

Informations

Sites externes

S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x