Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Commentaires récents

Articles similaires

Autres palais de Palerme

palazzo-comitini

Les palais à Palerme sont nombreux, en voici une sélection pour compléter ceux qui sont présentés dans la catégorie des Palais et théâtres de Palerme.

Palais Alliata di VillaFranca

Cet ancien palais remontant au XVIe siècle, a d’abord appartenu à la famille da Bologna, puis aux Alliata, princes de Villafranca.
Il fut substantiellement restauré au XVIIIe siècle.
Sa grande façade est ornée d’armoiries et ses entrées monumentales sont décorées de quatre statues de marbre de taille (une femme romaine, Vesta, Apollon et Diane).
L’intérieur, autrefois très riche en mobilier rococo, conserve de beaux salons et salles dont certaines ornées de fresques de Gaspare Serenario. Il conservait autrefois une importante collection d’œuvres d’art dont il en reste certaines comme la Crucifixion de Van Dyck.
L’édifice accueille régulièrement des expositions et événements.

Informations

Palazzo Alliata di VillaFranca
Piazza Bologni, 20, 90134 Palermo
Sites externes : turismo.comune.palermo.it

adsensefeed

Palais Drago Ajroldi

Le Palais Drago Ajroldi di Santa Colomba est un palais historique du quartier Cassaro. L’origine de l’édifice est inconnue, se dressant sur des vestiges romains et arabes.
Au XVIIIe siècle s’était une possession de la famille Drago, comme l’atteste les armoiries en façade.
Le portail du baroque tardif est surmonté d’un tympan avec des volutes et un blason représentant un dragon.
Des embellissements furent exécutés au XVIIIe, dont la reconstruction de la terrasse, ou les fresques d’Olivio Sozzi qui sont parmi les plus importantes peintures siciliennes de cette époque.
Des remaniements intervinrent au XIXe siècle, dont la façade, quand le palais passa par la dot aux Airoldi, marquis de Santa Colomba, conférant des touches néoclassiques à certaines fresques, salles et façade.
Le hall d’entrée et la salle voisine, avec ses stucs de Serpotta, portent aussi trois fresques païennes d’Olivio Sozzi : la commande de Zeus à Hermès, le Jugement de Paris et les Allégories des vertus.

Informations

Palazzo Drago Ajroldi di Santa Colomba
Via Vittorio Emanuele, 382, 90134 Palermo
Sites externes : turismo.comune.palermo.it

Palais Comitini

palazzo-comitiniSiège de la province de Palerme depuis 1860, ce palais fut construit vers 1780 par le prince de Comitini et préteur de la ville.
Il comprend plusieurs cours, et des passages qui relient les constructions du XVIIIe au corps du XVIe. Le troisième étage fut construit en 1931.
Les décorations intérieures datent de la fin du XVIIIe siècle avec de belles fresques, trompe-l’œil, stucs, peintures (dont deux de Renato Guttuso) et mobilier.
La Salle Martorana qui accueille le conseil provincial est très richement décorée avec ses lambris dorés, figures peintes, miroirs, la fresque de la voûte de Gioacchino Martorana représentant la Gloire du Prince, et au sol une magnifique majolique napolitaine.
Des salons de style chinois avaient des assiettes en porcelaine incrustées dans les murs en bois, qui ont été remplacées par des assiettes en céramique.

Informations

Palazzo Comitini
Via Maqueda, 100, 90133 Palermo
Sites externes : turismo.comune.palermo.it

Palais Branciforte

Ce palais de la fin du XVIe siècle fut possédé par les familles Branciforte et Lanza. Il fut agrandit au début du XVIIe siècle pour en faire une des plus luxueuses résidences de la ville. Il a été cédé en 1801 au Sénat de Palerme.
Acquis par la Fondation Banco di Sicilia en 2005, il fut restauré en 2012 pour devenir un important centre culturel, avec un musée (archéologie, philatélie, numismatique, sculpture et céramique) ; une bibliothèque historique ; d’anciennes salles du Monte di Pietà avec des structures en bois qui accueillent des expositions d’art  ; la « cité du goût » (città del Gusto) et son école de cuisine ; un restaurant ; un auditorium ; une boutique de produits éditoriaux et d’objets liés à l’art, à la gastronomie et au vin.

Informations

Palazzo Branciforte
Largo Gae Aulenti, 2, 90133 Palermo
Sites externes : turismo.comune.palermo.it

Palais Castrone – Santa Ninfa

Le Palais Castrone – Santa Ninfa est un bel édifice du XVIe siècle situé dans le quartier Cassaro de Palerme, à quelques pas de la cathédrale.
La famille Castrone, qui serait d’origine romaine, fut une des plus importantes de Palerme du XVe au XVIIIe siècle. A la fin du XVIIe, le palais passa en dot à la famille Santa Ninfa.
Son architecture marque la transition entre les inspirations de la Renaissance et le baroque. La façade ne manque pas d’élégance avec ses piliers, les armoiries des Castrone, et les ornements pré-baroques, comme les balcons en pierre soutenus par des corbeaux à tête de lion (une nouveauté à l’époque), ou les deux petites niches du dernier étage qui accueillent les statues de Romulus et d’Hersilie.
Passé le hall d’entrée avec sa voûte croisée, s’ouvre une belle cour avec son élégante loggia dont les arcs arrondis reposent sur des colonnes corinthiennes. Dans la niche centrale du fond de la cour il y a la belle fontaine de l’école de Gangini avec son relief représentant Persée délivrant Andromède du dragon.
L’escalier monumental du XVIIIe siècle mène à la splendide salle dont le plafond est décoré avec les armoiries des Castrone. D’autres salles sont couvertes par des plafonds néoclassiques, alors qu’un plafond baroque recouvre l’ancienne chapelle.

Informations

Palazzo Castrone Santa-Ninfa
Via Vittorio Emanuele, 452, 90134 Palermo
Sites externes : www.palermoviva.it

Palais Sclafani

Ce palais, proche du palais des Normands, fut la résidence de la noble famille Sclafani, d’origine normande, construit en 1330 par Matteo Sclafani, à la même époque que le palais Chiaramonte construit par son beau frère et “concurrent”.
Il se développe en carré autour d’une cour à portiques.
Il a été transformé en hôpital public en 1435, jusqu’en 1852 quand il devint une caserne militaire. Après les sérieux dommages dus aux bombardements de la deuxième guerre mondiale, il fut restauré dans les années 1990′. De nos jours, le palais accueille des expositions et des événements.

triomphe de la mort, palerme

Triomphe de la mort (Palais Abatellis)

De belles fenêtres à meneaux s’alignent sur la façade. Au dessus du portail se trouve les armes des Sclafani. Au XVe siècle, fut peinte dans la cour intérieure la fresque avec le Triomphe de la Mort (transférée après la dernière guerre dans la galerie du palais Abatellis).
Cette œuvre étonnante, inspirée de l’Apocalypse de Jean, dont l’auteur reste inconnu, représente au centre la Mort qui chevauche un cheval squelettique, avec dessous huit cadavres percés de flèches, où l’on reconnait deux papes, un évêque et un roi. Sur la gauche, huit autres figures montrent des personnes humbles, mendiants et autres implorant.

Informations

Palazzo Sclafani
Piazza della Vittoria, 14, 90134 Palermo
Sites externes : turismo.comune.palermo.it

Palais Ajutamicristo

C’est à la fin du XVe siècle, qu’un négociant pisan Guglielmo Ajutamicristo, devenu baron grâce à sa fortune acquise dans le commerce du fromage et des céréales siciliens, fit construire cette magnifique résidence par l’architecte Matteo Carnalivari.
Le palais se trouvait près de la porte Termini, aujourd’hui disparue.
Malgré sa taille réduite, par rapport au plan d’origine qui était démesuré, cette résidence est devenue un centre de la haute société sicilienne, et même considérée comme une résidence de meilleur qualité que le palais royal. Ainsi, d’illustres personnages y furent accueillis au cours du XVIe siècle, comme la reine Jeanne de Naples ou l’empereur Charles Quint.
En 1588 les Ajutamicristo vendirent le palais à Francesco Moncada, le Ier prince de Paternò. A sa famille succédèrent les Calefati au XVIIIe, jusqu’à nos jours.
La salle de bal est remarquable avec les fresques du plafond de Giuseppe Crestadoro, représentant La Gloire du Prince Vertueux, et sa terrasse fleurie.

Informations

Palazzo Ajutamicristo
Via Giuseppe Garibaldi, 23, 90133 Palermo
Sites externes : turismo.comune.palermo.it

Palais Bonnet

Ce palais héberge de nos jours la galerie d’art moderne de Palerme. Sa construction fut engagée par le marchand catalan Gaspare Bonet en 1487-88, et dura près de quarante ans.
Son style architectural est propre au gothique-catalan, typique de l’époque. Il y a une cour intérieure qui mène au reste du bâtiment. En 1582, le complexe fut acheté par les jésuites, revendu plus tard à la famille de Bologna.

Informations

Galleria d’arte moderna Sant’Anna (page du musée)
Via Sant’Anna, 21, 90133 Palermo
Sites externes : it.wikipedia.org

Informations

Sites externes

Catégorie Palais de Palerme

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Destinations principales

Articles au hasard