Tour de la plus vaste île méditerranéenne

Commentaires récents

Articles similaires

  • Hôtels à Enna

    Hôtels à Enna en Sicile et agritourismes, bed and breakfast et appartements en centre ville ou dans les environs

  • Calascibetta et environs

    Calascibetta se trouve sur une colline au nord […]

Visite d’Enna, monuments et environs

chiesa enna sicilia

Le patrimoine de la ville d’Enna se concentre principalement le long de la Via Roma qui traverse le centre, de la Piazza Neglia jusqu’au Château de Lombardie (Castello di Lombardia) et la Rocca di Cerere, en passant par l’église Saint-Thomas, la cathédrale et à l’ouest la tour Frédéric II et le sanctuaire de Papardura.

Visite du centre historique

Château de Lombardie

A l’est du centre historique, le Château de Lombardie (Castello di Lombardia) est l’édifice le plus emblématique d’Enna, et un des plus grand châteaux médiévaux d’Italie. Il se dresse vers la pointe du promontoire, sur le site où s’élevait déjà au Ve siècle avant notre ère l’important temple dédié à Cérès, dont il ne reste presque plus rien. Sa désuétude commença même avec les romains qui volèrent une image vénérée de la déesse en 173 avant J.-C.
Les byzantins construisirent un fort, qui résista longtemps aux arabes avant de céder. Ces derniers y élevèrent une véritable forteresse qui fut par la suite embellie les normands de Roger II au XIIe siècle. Son nom est issu de cette époque, quand il était voisin d’une colonie lombarde.
Les souabes de Frédéric II l’agrandirent, construisant 20 tours dont la seule qui soit conservée est la Torre Pisana. Au pied du château, la statue d’Eunus érigée dans les années ’60 commémore l’esclave syriaque qui en 132 avant J.-C. initia la première guerre servile, révolte des esclaves contre les romains.

Rocca di Cerere

En contrebas du château, la Rocca di Cerere (la roche de Cérès en français) est l’extrémité de l’éperon rocheux, offrant un magnifique panorama sur la Sicile, de l’Etna aux monts des Madonies, et sur les lacs des environs. L’endroit était une part du sanctuaire antique dédié à Déméter, où il reste un autel sacrificiel avec des traces.

adsensefeed

Tour de Frédéric II

Dans la partie occidentale d’Enna, la tour de Frédéric II, édifiée à l’initiative de ce dernier (début XIVe siècle) s’élève sur le site d’un probable théâtre grec, au sommet d’un colline boisée. C’était une tour défensive avec un plan octogonal, au sein d’un château dont restent les vestiges d’une enceinte également octogonale.

Cathédrale

Dans le centre historique, se distingue la cathédrale du XIVe siècle édifiée à la demande de la reine Aliénor d’Anjou en 1307, avec son grand clocher, construction médiévale rénovée plus tard avec un style baroque. Elle est précédée par un escalier monumental. Ses trois nefs sont ornées de belles colonnades avec des chapiteaux corinthiens, avec un très beau plafond à caissons. Elle conserve des peintures précieuses.
Les chœurs sont en bois et l’abside centrale est entièrement recouverte de stucs baroques de Pietro Rosso da Bologna, avec les grandes toiles de Filippo Paladini.
La sacristie conserve aussi de belles œuvres, dont des scènes de la vie de Jésus, un bénitier du XVIIe et un sol en majolique sicilienne avec des scènes du nouveau testament.

Sanctuaire de Papardura

Contre une falaise à l’ouest du plateau occupé par Enna, le Sanctuaire de Papardura est une église austère accrochée au rocher, voisine de grottes naturelles. On voit à l’extérieur une belle rosace alors que l’intérieur bénéficie d’une riche décoration baroque, un plafond en bois sculpté, les statues des apôtres, des peinture et stucs du XVIIe siècle.

Saint-Thomas

La jolie église Saint-Thomas (San Tommaso) située sur la place Neglia remonte aux XII-XIIIe siècles, avec un beau clocher de la fin du XVe (qui était une tour défensive au Xe siècle), un portique, et des œuvres remarquables à l’intérieur, dont le groupe en marbre dans l’abside du début du XVIe siècle de Giuliano Mancino, où les niches sont occupées de statues de saints. De remarquables peintures sont aussi présentes.

Musées

Parmi les musées proposés à Enna, il y a surtout le musée Alessi, proche de la cathédrale, dont les belles salles gothiques conservent une grande section numismatique et d’orfèvrerie. Le musée archéologique régional Varisano d’Enna héberge de nombreuses découvertes archéologiques des sites des environs d’Enna, de la préhistoire au Moyen Âge.
L’original Musical Art Museum rassemble des œuvres musicales et de peintres locaux (XVe – XXe siècles), et des expositions photographiques.

Autres sites

  • Mentionnons aussi L’église San Marco avec le couvent attenant des carmélites de la première moitié du XVIe siècle, construite sur les ruines d’une synagogue, riche de stucs.
  • Via Roma, l’artère principale du centre historique
  • Porte de Janniscuru. L’unique survivante des 6 portes de l’enceinte arabo-normande.
  • Palazzo Varisano, piazza Mazzini, contre l’église San Michele, du XVIIIe, bâti sur une structure du XVIe.
  • Palazzo Pollicarini. Palais fortifié gothico-catalan, du début XVIe.
  • Église du Saint-Esprit, partie d’un complexe byzantin, rénovée au XIVe.
  • Église San Leonardo Abate, XVe.

Sur la carte

Environs d’Enna

A peine à plus de deux kilomètres à vol d’oiseau d’Enna, Calascibetta est un suggestif village sans prétention avec d’anciennes maisons en pierre et un beau panorama sur Enna. Plus au nord on peut découvrir l’ intéressante nécropole de Realmese, et non loin le village troglodyte byzantin de Canalotto.
10 km à l’ouest vers Villarosa, un petit musée est consacré aux trains.
(lire la page sur Calascibetta et ses environs).

Le lac de Pergusa, à moins de 10 km  de route au sud d’Enna, est un lac naturel d’origine volcanique qui collecte les eaux alentours, fréquenté par des oiseaux migrateurs et important en terme de biodiversité. Il est au centre d’une réserve naturelle.

Plus loin, 20 km au sud d’Enna par la route, le parc minier de Floristella Grottacalda permet de découvrir deux mines de souffre désaffectées.

Plus au sud d’Enna se découvre la ville médiévale de Piazza Armerina au centre historique intéressant, surtout connue pour la Villa Romana del Casale qui a conservé sur ses 3500 m^2 un nombre impressionnant de mosaïques romaines dans un état de conservation exceptionnel.
Non loin de Piazza Armerina, Aidone est une jolie bourgade, avec son important musée archéologique et le proche site archéologique de la cité antique de Morgantina.

Galerie photos

Informations

Sites externes

Dans la même catégorie

  • Hôtels à EnnaHôtels à Enna
    Hôtels à Enna en Sicile et agritourismes, bed and breakfast et appartements en centre ville ou dans les environs
  • EnnaEnna
    Sur un plateau situé à 948 mètres d’altitude, Enna est la capitale d’une province sicilienne et une petite ville de ...
  • Calascibetta et environsCalascibetta et environs
    Calascibetta se trouve sur une colline au nord d’Enna, face à cette dernière, à près de 2,5 km à vol ...
  • Leonforte et Assoro
    A près de 20 kilomètres au nord-est d’Enna, dans les monts Héréens, on peut découvrir deux jolis villages siciliens, distant ...
  • Caltanissetta
    Ville peu touristique du centre de la Sicile, Caltanissetta est une capitale de province peuplée de près de 60.000 habitants, ...
  • Dans les environs d’EnnaDans les environs d'Enna
    Destinations siciliennes proches d’Enna : Piazza Armerina et la villa romaine de Casale à 30 km au sud, Nicosia et ...
S’abonner
Notifier de
guest
confidentialite check
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments




Destinations principales

Articles au hasard

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x